Interventions au Sénat

Les outre-mer et l’apprentissage du français au coeur du projet de loi sur l’aide publique au développement

Les outre-mer et l’apprentissage du français au coeur du projet de loi sur l’aide publique au développement

Mardi 11 mai, le Sénat a débattu en séance publique du projet de loi relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales. Ce projet de loi est important car il vise à programmer pour les années à venir l’aide publique au développement française et les priorités de la France. À ce titre, Philippe Folliot a déposé deux amendements adoptés pour modifier ce projet de loi, avec des avis favorables de la commission et du Gouvernement ! Tout d’abord, le sénateur du Tarn a tenu a rappelé dans le projet de loi l’importance capitale des outre-mer pourPlus…

Philippe Folliot dépose un amendement de suppression du projet de loi de modification constitutionnelle

Philippe Folliot dépose un amendement de suppression du projet de loi de modification constitutionnelle

ennMontesquieu disait que nous devrions toucher à la loi la main tremblante. Philippe Folliot a dit que nous devrions toucher à la Constitution la main très tremblante. Lundi 10 mai dernier, le Sénat a débattu du projet de loi de modification de l’article premier de la Constitution française pour y inscrire la lutte contre les dérèglements climatiques et la conservation de l’environnement. La lutte contre les changements climatiques et la conservation de l’environnement et de la biodiversité est primordiale à bien des égards. Néanmoins, le sénateur du Tarn ne croit pas qu’il faille modifier la Constitution pour y inscrire àPlus…

Philippe Folliot interroge le Ministre de l’Agriculture sur le traitement des zones de montagne dans la future PAC

Philippe Folliot interroge le Ministre de l’Agriculture sur le traitement des zones de montagne dans la future PAC

En amont de la publication du plan stratégique national, le Sénat a débattu mardi 4 mai de la future politique agricole commune en présence du Ministre de l’Agriculture Julien Denormandie. À ce titre, Philippe Folliot a interrogé le ministre sur la situation des agriculteurs en zones de montagne. Ils étaient 105 000 en 1995, 75 000 en 2005 et moins de 70 000 aujourd’hui. Alors que l’agriculture de montagne, et plus particulièrement d’élevage, est respectueuse de l’environnement, des sols, des eaux, de la biodiversité, le sénateur souhaite le maintien des aides aux agriculteurs, et à leur installation, en montagne. ÀPlus…

Philippe Folliot demande du biaïs sur la gestion des cours d’eau

Philippe Folliot demande du biaïs sur la gestion des cours d’eau

Dans le cadre du débat sur la proposition de loi Hydroélectricité et transition énergétique, le sénateur Philippe Folliot a interpellé Madame Bérangère Abba, secrétaire d’État à la biodiversité, sur la gestion de l’eau et des barrages. Plus précisément, le sénateur a pris des exemples tarnais – bassin hydrologique de l’Agout et la vallée du Viaur –  pour expliquer à Madame Abba qu’il y a désormais des contraintes qui touchent parfois à l’absurde dans la gestion de des ressources hydroélectriques, et notamment au sujet de la continuité écologique.