Interventions au Sénat

Philippe Folliot intervient dans le cadre de la Mission Anciens Combattants

Philippe Folliot intervient dans le cadre de la Mission Anciens Combattants

Récemment, Philippe Folliot est intervenu en séance publique au Sénat lors du vote du budget afférent à la Mission Anciens Combattants.  Philippe Folliot s’est notamment dit opposé à une réduction des crédits alloués à des associations dans le cadre du lien Armée-Jeunesse. Le sénateur a également tenu a relever et à féliciter les actions remarquables menées par ces associations comme « Le Souvenir Français » en faveur de la mémoire et pour la jeunesse.

Le sénateur Philippe Folliot interroge le gouvernement sur les mesures prises en faveur du sport

Le sénateur Philippe Folliot interroge le gouvernement sur les mesures prises en faveur du sport

Le 18 novembre dernier, le sénateur Philippe Folliot a interrogé Madame la Ministre déléguée chargée des Sports au sujet des mesures gouvernementales en faveur du sport. Face aux difficultés des clubs sportifs – amateurs comme professionnels -, Philippe Folliot a ainsi demandé au gouvernement de détailler les 400 millions d’euros d’aides prévus à cet effet. Le sénateur a tenu à insister sur l’importance et le rôle essentiel du sport pour la société. Retrouvez ci-dessous la question de Monsieur le Sénateur et les réponses de Madame la Ministre déléguée.     

Le sénateur Philippe Folliot met avant « lo biaïs » (le bon sens paysan) durant le débat sur l’état d’urgence sanitaire

Le sénateur Philippe Folliot met avant « lo biaïs » (le bon sens paysan) durant le débat sur l’état d’urgence sanitaire

Le sénateur Philippe Folliot a rappelé la nécessité de prendre en compte les spécificités territoriales, et notamment des territoires ruraux, dans le cadre du débat sur l’état d’urgence sanitaire. Les petits commerces des territoires ruraux doivent pouvoir rester ouverts, pour leur survie et pour la survie des habitants de ces territoires. Il a fait appel à « lo biaïs » (le bon sens paysan) du Gouvernement pour adapter les mesures aux territoires, en lien avec les services déconcentrés de l’État et les élus locaux.

La première question au Gouvernement du sénateur Philippe Folliot

La première question au Gouvernement du sénateur Philippe Folliot

Le sénateur Philippe Folliot a souhaité interpeller Mme la ministre des Armées le mercredi 28 octobre dernier sur la compatibilité des positions du Président turc et de la Turquie avec son statut d’allié au sein de l’OTAN. En effet, depuis quelques mois, la multiplication de comportements inamicaux, voire agressifs, de la Turquie envers ses alliés de l’OTAN en général, et de la France en particulier, pose un grave problème.