Editos

« Une certaine idée de la France »

| 9 JAN. 2020 | 130 ; 80 ; 50. Si cette série de nombres ne vous dit rien, elle structurera assurément l’an qui vient ! En 2020, nous allons célébrer les 130 ans de la naissance de Charles de Gaulle (22 novembre 1890), les 80 ans de son célèbre « appel » (18 juin 1940) et oui déjà les 50 ans de sa mort (9 novembre 1970). 2020 sera marquée de l’empreinte de De Gaulle, c’est une évidence. « Tout le monde a été, est ou sera Gaulliste » aime à rappeler mon ami l’ancien Président du Conseil constitutionnelPlus…

Meilleurs vœux

Meilleurs vœux

| 31 DEC. 2019 | Je souhaite, à toutes et à tous, tous mes vœux en ce nouvel an et espère que notre pays saura mieux trouver la voix du dialogue et de l’apaisement afin de poursuivre aussi sereinement que possible les projets de réforme et de transformation dont il a tant besoin. En ce nouvel an, mes premières pensées vont plus particulièrement à nos militaires en OPEX, qui avec courage et dévouement se battent pour assurer la paix. Sans oublier ceux qui, sur le sol national, œuvrent à notre sécurité et à notre santé. Mes pensées les plus profondesPlus…

Vu d’ailleurs

| 9 DEC. 2019 |  L’image que l’on reflète est-elle la parfaite illustration de ce que l’on est vraiment ? L’opinion que l’on peut avoir de son propre pays est-elle en conformité avec ce qu’autour de nous on en pense… vu d’ailleurs ? De par mes fonctions internationales à l’Assemblée et plus particulièrement au sein de l’AP-OTAN, je peux, lors de mes nombreux déplacements, voir notre pays sous un autre angle et parfois avec un certain recul qui sied à un jugement plus… équilibré ! Bien entendu, je n’ai pas envie de m’attarder sur les clichés parfois surfaits, de temps en temps vérifiés,Plus…

Vive nos paysans !

| 31 OCT. 2019 |  C’est ce cri du cœur que je veux pousser tant aujourd’hui certains veulent nous faire tomber dans une forme irrationalité collective pour remettre en cause notre agriculture et nos paysans. La bêtise doit avoir des limites et cet « agribashing » à la mode est à proprement parler insupportable. Nos agriculteurs en général et nos éleveurs en particulier exercent leur métier avec passion, avec « juste » la volonté de relever le défi que leur a donné la société : permettre à 1% de la population de nourrir les 99 autres %, avec des produits sains, de qualité, diversifiésPlus…