Editos

« Laissez les Lumières allumées… »

| 26 FEV. 2019 | « Laissez les Lumières allumées »… Je vous rassure, à l’heure de la transition écologique, je n’appelle pas au gaspillage de l’électricité mais à une prise de conscience philosophique. « Mes Lumières », ce sont celles de nos grands philosophes du XVIIIème siècle, de Voltaire à Rousseau en passant par Montesquieu, Diderot, d’Alembert… qui ont éclairé le monde et posé les fondements de nos démocraties. Le « moi je » plutôt que le « nous », l’antisémitisme ou le racisme au quotidien, le rejet de l’autre parce qu’il est « riche », « assisté », vient d’ailleurs ou simplement différent… est aux antipodesPlus…

Grand débat

| 23 JAN. 2019 | « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dîtes mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ». Prêtée à Voltaire, cette maxime mesure bien le cadre de ma vision du grand débat national qui s’engage. C’est un exercice quelque peu inédit, tout au moins par son ampleur, auquel nous allons nous attacher tant il m’apparaît nécessaire de renouer les fils du dialogue dans notre pays. C’est le mérite du Président de la République et du Gouvernement que d’avoir su tirer des leçons mais aussi quelques conséquencesPlus…

Jaunes …

Pour avancer, pour se réformer, pour se transformer, pour se reconstruire, la France est-elle condamnée à de terribles circonvolutions ou à des crises systémiques ? L’actualité récente autour du mouvement des « Gilets jaunes » ne saurait démentir cette affirmation. Point ne sera mon propos de dire que tout va bien dans notre pays. Cependant, la perception autocentrée que nous en avons est bien différente de celle que l’on ressent quand on analyse objectivement la situation vue et en comparaison de l’étranger tant nous avons une mauvaise habitude à l’autoflagellation ou à l’autodénigrement, qui n’est pas forcément en phase avec la réalité. EnPlus…

Une mer de… plastique !

Dans notre région d’Occitanie, depuis octobre 2018, une étude scientifique est menée sur la Garonne afin d’analyser les sources, les comportements et l’impact des pollutions plastiques et microplastiques à la fois sur la morphologie du fleuve mais aussi, et surtout, sur la biodiversité et la chaîne alimentaire présentes dans les écosystèmes fluviaux. Cette étude, baptisée Plastigar et menée par deux laboratoires de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, rattachés au CNRS (l’IMRCP, Interactions Moléculaires et Réactivités Chimiques et Photochimiques, et l’EDB, Évolution et Diversité Biologique), est la première au niveau européen à associer le comptage des plastiques et leurs conséquences surPlus…