Législatives 2012 : « La France n’a pas besoin d’affrontements stériles »