Castres-Mazamet Technopole : Philippe FOLLIOT à la rencontre des jeunes entreprises

 

Philippe FOLLIOT s’est récemment rendu dans  les locaux de la Castres-Mazamet Technopole, situé sur Le Causse à Castres.

Outil de développement économique de la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet, cette technopole est une véritable structure d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement des créateurs d’entreprise spécialisé dans trois pôles de compétence : l’économie numérique, la chimie de spécialité (ou chimie fine) et l’E-santé. Cette initiative lancée en 2005 par la Communauté d’agglomération, le CCI du Tarn, la Chambre des métiers et de l’artisanat et les laboratoires Pierre Fabre se développe d’année en année et aujourd’hui ce sont plus de 40 entreprises qui se sont installées dans les bâtiments. Celles-ci profitent de locaux adaptés, d’un accès internet très haut débit gratuit, d’un accompagnement spécifique, de conditions tarifaires privilégiées, d’un réseau d’experts couvrant les thématiques liées à l’entreprise ou encore des animations et des formations ouvertes à tous.

Au service du territoire, cette technopole s’adresse aux porteurs de projets innovants (industriels, chercheurs, universitaires, étudiants, personnes privées), aux entreprises innovantes et laboratoires et aux acteurs du développement économique, scientifique et technologique et a pour mission d’animer et mettre en réseau les compétences technologiques, scientifiques et économiques, d’accompagner les projets, l’innovation et l’incubation ou encore de promouvoir le territoire et accueillir les entreprises.

Ainsi, Philippe FOLLIOT a profité de cette visite pour rencontrer l’ensemble des personnes et entreprises présentes sur le site et aller sur la plateforme GALA en lien avec l’école des Mines d’Albi sur la recherche et l’innovation. En l’absence du Président Philippe LEROUX, et accueilli par Madame Virginie DOAN, Directrice, et Anne-Cécile ROUX, chargé de mission pour la détection des entreprises, il a pu aborder les nombreuses problématiques liées à ce type de projet. Spécialiste de l’économie collaborative à l’Assemblée nationale, il s’est montré très attentif aux questions  de la situation des travailleurs, du développement de ces entreprises et de la Technopole ou encore de la mise en réseau de l’ensemble des acteurs. Les félicitant pour leur action et leur travail au quotidien, il les a assurés de son soutien et de son aide pour que ce projet se développe et grandisse afin d’accueillir le maximum de start-up et ainsi rendre attractif le territoire.

Mon blog Vidéo