Editos

Le billet de la suppléante

Il est des décisions difficiles à prendre mais qui une fois prises vous libèrent. J’ai décidé de ne pas voter le budget 2018 du Maire d’Albi lundi soir. Le vote du budget est un acte fort d’appartenance à la majorité, j’ai donc en toute logique démissionné de mon poste d’Adjointe. Je resterai une Conseillère municipale positive, attentive et constructive. Cette décision fut une décision difficile et lourde à prendre. J’ai travaillé pendant 4 ans avec une équipe que j’ai apprécié, et je tiens à les en remercier. Je tiens aussi à remercier les services pour la qualité de leur collaboration.Plus…

Organisation et terrain !

Une fois n’est pas coutume, je vais délaisser les grands sujets du moment pour centrer mon propos sur des sujets que certains jugeront très terre à terre mais qui font aussi parti des équilibres du parlementaire de terrain que je suis et entend rester ! Dans le cadre de la nouvelle législature qui a commencé au soir du 18 juin dernier, j’ai décidé, dans le droit chemin du mouvement général opéré par l’Assemblée nationale, de remettre à plat un certain nombre d’éléments d’organisation relatifs à mon mandat. Lors de ces cinq dernières années, au regard du redécoupage des circonscriptions législatives dePlus…

Guerres et paix

Trois cent cinq morts lors du terrible et lâche attentat du vendredi 25 novembre 2017 dans le nord Sinaï. Cet affreux record macabre dans la région la plus exposée d’Egypte fait une fois de plus froid dans le dos. Au même moment, nous étions réunis à Rome pour le séminaire du Groupe Spécial Méditerranée de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. Au-delà des condamnations unanimes et des messages de soutien à nos collègues Egyptiens, ce qui m’a frappé, c’est la très grande fermeté de tous les parlementaires des pays arabes présents. Il y a une prise de conscience de leur part nousPlus…

Le billet de la suppléante

Je suis ravie de vous retrouver dans une sorte de « blog de la suppléante » où je pourrai tous les mois partager avec vous une actualité, une réaction, une pensée ou peut-être même une humeur ! Je retrouve en tout cas ici le plaisir de l’écrit, le loisir de prendre du recul, de mesurer le poids des mots. Pour mon premier billet, j’ai souhaité coller à l’actualité, tant il est vrai pour nos parlementaires que voter le Projet de Loi de Finances pour 2018 est un signe fort d’appartenance à la majorité. Je suis la suppléante d’un député, PhilippePlus…