Déclaration de candidature

Un Député Pour Tous,

Proche de Vous

Chers concitoyens,

Les 10 et 17 juin auront lieu les élections législatives. Par la présente et en toute simplicité, je veux vous présenter les raisons de mon engagement dans cette campagne. Suite au passage de quatre à trois circonscriptions dans notre département à cause d’un redécoupage aussi absurde que partisan, une nouvelle première circonscription aux contours particuliers a vu le jour, regroupant entre autres une moitié d’Albi et de Castres ! Si nombre d’entre vous me connaissent, habitants des cantons d’Alban, Brassac, Castres (Est et Sud), Lacaune, Montredon-Labessonnié, Murat-sur-Vèbre, Réalmont, Roquecourbe et Vabre, étant leur député depuis dix ans, pour les autres, Albi (Centre, Est et Sud), Anglès, Valence d’Albigeois, Villefranche d’Albigeois, ce sera la première fois que je solliciterai votre confiance. Né à Albi, originaire de la Montagne et domicilié à Castres, cette nouvelle circonscription m’est familière et je serai le mieux à même de garantir les équilibres entre préfecture et sous-préfecture, entre secteur urbain et rural. J’aime profondément notre département dans sa diversité ; aux clivages ancestraux, je préfère la complémentarité, à la concentration régionale, je privilégie l’équilibre des villes moyennes et l’aménagement du territoire. A mes yeux, le député assure le lien local-national, c’est un « demi de mêlée », engagé aux côtés des forces vives du département que sont l’agriculture, l’artisanat, le commerce, l’industrie, le médico-social, les services publics, le secteur associatif, le tourisme…

Député du Tarn depuis 2002, j’ai choisi de mettre mon expérience d’élu local puis national au service de cette nouvelle circonscription. Le Tarn est une terre républicaine et modérée, cette tradition fonde mon action politique dans le courant centriste, humaniste et gaulliste social. Fort de dix ans d’expérience tant à l’Assemblée nationale que sur le terrain, député pour tous, proche de vous, je mesure pleinement la nature de cet engagement et ses conséquences personnelles, familiales… De par mon parcours personnel, je sais ce que les mots « effort » et « travail » veulent dire, je mesure les blocages de notre société et suis ainsi apte à comprendre les légitimes préoccupations de tous et plus particulièrement des plus fragiles d’entre nous. Si vous me faites l’honneur de me confier à nouveau cette lourde et exaltante responsabilité, comme par le passé, je l’assumerai de manière pleine et entière en respectant mes engagements.

Nombre d’entre vous ont déjà pu consulter mon bilan de mandat qui retrace le plus fidèlement possible à la fois le parcours d’un député actif à l’Assemblée nationale (classé 33ème sur 577) et présent sur le terrain. Je récuse la posture de ceux qui, parce qu’ils sont dans la majorité votent systématiquement pour tous les textes qui leur sont proposés par le gouvernement, et, a contrario, ceux qui, parce qu’ils sont dans l’opposition, votent contre. Je suis et resterai un député libre qui votera en son âme et conscience, s’engageant pleinement dans les dossiers tant nationaux que tarnais. Je suis aussi convaincu qu’un parlementaire actif et efficace ne peut cumuler les mandats. J’ai pour ambition de continuer à apporter mon expérience à notre pays qui traverse une crise économique, sociale et financière sans précédent et représenter le département du Tarn si cher à mon cœur. Candidat centriste de caractère et de conviction, je resterai fidèle à mes idées, n’opterai jamais pour le chemin de la démagogie et de la facilité, privilégierai toujours ce qui rassemble à ce qui divise. Homme politique de valeurs et de parole, je veux mener une campagne respectueuse des autres candidats. Je souhaite construire avec vous une action publique juste, sociale, économiquement dynamique, attentive à l’environnement, porteuse d’espoirs et responsable pour les générations futures.

Bien amicalement,

Philippe Folliot.

Mon blog Vidéo