Café au Café à Castres

Phillipe FOLLIOT tiendra un « Café au Café »

le lundi 26 septembre 2016

à Castres

au Café Le Bon Plan

55 Avenue du Sidobre,

81100 Castres

de 8h30 à 9h30

C’est l’occasion pour lui d’aller à la rencontre des citoyens dans un cadre convivial et informel,

autour d’un café, afin d’échanger avec eux sur les sujets qu’ils souhaitent évoquer.

Philippe FOLLIOT visite les établissements scolaires de sa circonscription

Philippe FOLLIOT à l'école de Teillet

Philippe FOLLIOT à l’école de Teillet

Comme chaque année depuis 2002, Philippe FOLLIOT a visité, le jeudi 15 septembre 2016, des établissements scolaires de sa circonscription quelques jours après la rentrée des classes afin de rencontrer le personnel enseignant, les élèves et les parents d’élèves.

Philippe FOLLIOT et Gisèle DEDIEU en présence de Monsieur le Maire

Philippe FOLLIOT et Gisèle DEDIEU en présence de Monsieur le Maire

En compagnie de Gisèle DEDIEU, suppléante, Philippe FOLLIOT s’est rendu à l’école de Teillet. Il a ensuite visité l’école de Mouziey-Teulet où il s’est félicité de la création d’un 3ème poste d’enseignant au sein de cette école. Il a ensuite visité  l’école Nougaro – Salvan de Saliès d’Albi en présence de Monsieur le Directeur et de l’inspectrice académique puis l’école primaire de Montfa où il a pu constater la pertinence du RPI avec Roquecourbe. Ces quatre visites lui ont notamment permis d’aborder les questions relatives à la sécurité et de l’accessibilité des établissements et de la nécessaire présence d’une école en milieu rural ou semai-urbain dans le tissu local notamment. Continuer la lecture

Philippe FOLLIOT rencontre le Dalaï-lama

Philippe FOLLIOT aux côtés du Dalaï-lama

Philippe FOLLIOT aux côtés du Dalaï-lama

Dans le cadre de son déplacement en France, le Dalaï-lama s’est rendu, le mercredi 14 septembre, au Sénat afin de rencontrer les parlementaires membres du Groupe d’études sur le Tibet.

Philippe FOLLIOT a ainsi eu l’opportunité d’échanger une nouvelle fois avec lui et de passer un moment privilégié à ses côtés. Dans son discours devant les parlementaires, le Dalaï-lama a appelé la Chine à changer son approche vis-à-vis du Tibet et souhaité l’autonomie de celui-ci et non son indépendance comme il a souvent été dit. Dénonçant l’immobilisme chinois, il a déclaré avec humour que la Chine pouvait parfois être considérée comme un « un monstre avec un tout petit cerveau ». Enfin, prenant l’exemple de l’Europe comme modèle à suivre pour la région du Tibet, le Dalaï-lama s’est déclaré défenseur de la laïcité et donc enfant de la Révolution française.

Vice-président du Groupe d’études sur le Tibet à l’Assemblée nationale, Philippe FOLLIOT a toujours été extrêmement vigilant et ce depuis de longues années sur la question du peuple tibétain, qui subit un véritable génocide culturel de la part des chinois, et cela dans une indifférence quasi-générale. Récemment, lors d’une interview à Sud radio, il avait dénoncé l’attitude de la Chine qui, selon lui, s’ingérait dans les affaires de notre pays afin de faire pression auprès du Gouvernement français pour ne pas recevoir le Dalaï-lama. Regrettant cette attitude et défenseur du fait que la France, pays libre et indépendant, recevait qui elle voulait, Philippe FOLLIOT a donc participé à cette rencontre « timide et discrète » bien qu’officielle et a rappelé à sa Sainteté sa position et son soutien à la liberté du peuple tibétain.

Philippe FOLLIOT s’élève contre l’interdiction de conduire pour les personnes au-delà d’un certain âge

permis de conduire

Le jeudi 8 septembre 2016, Philippe FOLLIOT a adressé à Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, un courrier au sujet du permis et plus particulièrement de son caractère pérenne.

Suite au débat, qui s’engage, sur l’interdiction de conduire pour des personnes au-delà d’un certain âge, Philippe FOLLIOT a souhaité écrire au Gouvernement afin de s’opposer à cette éventuelle mesure. Celle-ci impacterait, une fois de plus, les populations des zones de montagne et des zones rurales qui, en l’absence de transport public, sont obligés de prendre la voiture pour se déplacer.

Selon le député, cette atteinte à la liberté de nombre de nos concitoyens serait une régression pour nos territoires ruraux qui, une nouvelle fois, se trouveraient en situation d’iniquité vis-à-vis des moyennes et grandes villes.

Ainsi, il a demandé à Monsieur le Ministre quelle était sa position à ce sujet et ce que le Gouvernement entendait faire pour ne pas pénaliser les territoires et habitants des zones rurales.

Consulter le courrier de Philippe FOLLIOT à l’attention du Ministre de l’Intérieur au sujet du permis de conduire

Mon blog Vidéo

l'agenda du député

Septembre  2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30