L’Amicale Parlementaire de Rugby se renouvelle !

Suite à l’élection de la nouvelle Assemblée nationale, l’Amicale Parlementaire de Rugby s’est réunie le mardi 25 juillet 2017 en Assemblée générale afin de présenter aux nouveaux députés son historique, ses missions et son mode de fonctionnement et d’élire un nouveau bureau.

Philippe FOLLIOT, trésorier-sortant de l’APR, a donc présenté cette association devant plus d’une cinquantaine de parlementaires. Celle-ci regroupe les députés, les sénateurs et les députés européens autour du rugby et de ses valeurs et a pour ambition d’être une passerelle entre le monde politique et ce sport. Sans esprit partisan, l’APR organise des rencontres avec les personnalités du rugby, vient en aide au monde amateur et professionnel et soutient les grands projets sportifs comme par exemple l’organisation de la coupe du monde 2023 en France !

Après une rapide présentation du XV Parlementaire, l’équipe du rugby du Parlement français, le nouveau bureau a été élu comme tel :

 

Fonction Nom                 Prénom Parlementaire Territoire
Président FOLLIOT Philippe Député Tarn
1ère Vice-Présidente GOULET Perrine Députée Nièvre
2ème Vice-Président LOZACH Jean-Jacques Sénateur Creuse
Vice-Présidente BIEMOURET Gisèle Députée Gers
Vice-Président CORBIERE Alexis Député Seine-Saint-Denis
Vice-Président DAMAISIN Olivier Député Lot-et-Garonne
Vice-Président DESCOEUR Vincent Député Cantal
Vice-Présidente DUBIE Jeanine Députée Hautes-Pyrénées
Vice-Président LASSALLE Jean Député Pyrénées-Atlantiques
Vice-Président MATTEI Jean-Paul Député Pyrénées-Atlantiques
Vice-Président MEDEVIELLE Pierre Sénateur Haute-Garonne
Vice-Président PORTARRIEU Jean-François Député Haute-Garonne
Vice-Présidente THOMAS Valérie Députée Puy-de-Dôme
Secrétaire Général FRESCHI Alexandre Député Lot-et-Garonne
Secrétaire Générale Adjointe MAZUIR Rachel Sénatrice Ain
Trésorier CAZENOVE Sébastien Député Pyrénées-Atlantiques
Trésorière Adjointe DUBOS Christelle Députée Gironde

 

Suite à cette élection, le programme des prochains mois a été adopté. Ainsi, les membres de l’Amicale Parlementaire de Rugby se rendront en octobre au Centre National de Rugby à Marcoussis afin de rencontrer Bernard LAPORTE, Président de la FFR, et son équipe dirigeante. Les parlementaires viendront appuyer l’organisation de la Coupe du monde de rugby en France 2023 et aborderont l’ensemble des problématiques de la Fédération. Ils rencontreront dans le cadre de dîners à la Présidence de l’Assemblée nationale et du Sénat, le Président et le bureau de la Ligue Nationale de Rugby puis le comité de candidature et d’organisation, nous l’espérons, de la coupe du monde 2023.

Philippe FOLLIOT et Muriel ROQUES ETIENNE avec les jeunes de Lombers qui réinventent le devoir de mémoire

Le vendredi 21 juillet, le député de la première circonscription du Tarn et sa suppléante, Muriel ROQUES-ETIENNE, se sont rendus à Lombers, à l’invitation de Cyril PEFAURE,​ ​Président​ ​de​ ​l’Union Fédérale des Anciens Combattants, pour en apprendre plus sur un projet très novateur autour de la mémoire, de l’éducation et des nouvelles technologies.

Toute la semaine, les enfants et adolescents de la commune se sont retrouvés autour du monument au mort afin de le mettre en valeur. Durant de successives phases de chantier, ils ont créé un site internet, numérisé les données du monument au morts, visité différents lieux de souvenir et enquêté sur les soldats lombersois morts au combat auprès de leurs descendants et au travers de recherches biographiques.  Au-delà de l’objectif éducatif et de la volonté de créer du lien entre les générations, le but final est qu’au centenaire de la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 2018, soit accessible par les moyens dernier cris l’histoire locale.

Devant les élus, l’animateur du service jeunesse et les parents présents, Philippe FOLLIOT a salué telle initiative qu’il a jugé exemplaire et voit bien se répandre à l’avenir afin de concrétiser un utile travail de mémoire, pérenniser le patrimoine que sont les monuments au mort et impliquer chacun, notamment les jeunes générations, dans l’histoire de sa commune.

Vous pouvez retrouver un reportage de France 3 sur le sujet en cliquant ici

Philippe FOLLIOT mobilisé contre la Pyrale du Buis

En septembre 2016, Philippe FOLLIOT avait interrogé Stéphane LE FOLL, alors Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt sur la prolifération de la Pyrale du Buis. Alors que la situation empire de jour en jour et qu’un nouveau gouvernement a été mis en place, le député de la première circonscription du Tarn a souhaité réagir.

Ainsi, le 20 juillet 2017, Philippe FOLLIOT a adressé à Nicolas HULOT, Ministre de la transition écologique et solidaire, et Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, un courrier ainsi qu’une question écrite au sujet de la recrudescence de la Pyrale du Buis.

Originaire d’Asie et introduite en France il y a dix ans, cette chenille prolifère aujourd’hui de façon incontrôlée et représente une menace pour notre biodiversité. Le buis, caractéristique, est très utile à notre écosystème puisqu’il permet une bonne rétention d’humidité, favorise le cycle de renouvellement de la faune et la flore et ses fleurs constituent une ressource de nectar majeur pour les abeilles.

Face à cette situation, il n’existe pas de procédures ou réglementations pour lutter efficacement contre la prolifération de la Pyrale du Buis car celle-ci n’est pas classée comme espèce provoquant des dangers sanitaires ou nuisible. En cette saison, les particuliers comme les collectivités sont dépassés, et les traitements qui leur ont été recommandés ne s’avèrent pas adaptés à l’ampleur de l’invasion.

Le député de la première circonscription du Tarn a donc sollicité les ministres afin qu’ils trouvent un moyen de lutter massivement contre un phénomène qui touche plus particulièrement le Causse et la montagne tarnaise. Il pense notamment au classement en espèce nuisible de la Pyrale du Buis qui permettrait de débloquer des moyens pour lutter plus efficacement contre l’espèce et échapper à cette « catastrophe écologique ».

Vous pouvez retrouver ces textes si-dessous :

Philippe FOLLIOT au Point : « nous payons le prix des dernières errances de l’ère HOLLANDE »

Dans les colonnes de l’hebdomadaire Le Point, Philippe FOLLIOT, membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, a réagi à la démission du Chef d’Etat-major des armées, le Général Pierre DE VILLIERS.

Il y pointe notamment l’insincérité du dernier budget du quinquennat HOLLANDE qui a rendu nécessaires de nouveaux efforts budgétaires afin de pouvoir tenir le calendrier des réformes à venir.

Retrouvez cette interview en intégralité ci-dessous :

Mon blog Vidéo