Philippe FOLLIOT en déplacement en Côte d’Ivoire à la rencontre des militaires Français

Du mardi 4 au jeudi 6 septembre, Philippe FOLLIOT et Philippe BONNECARRERE, Sénateur du Tarn, se sont rendus en Côte d’Ivoire à la rencontre du 43ème Bataillon d’Information de Marine.

© état-major des armées

Créé le 1er juillet 1978 et soutenu pendant un trimestre par le 8ème RPIMa de Castres, ce corps des troupes marines est stationné à Port-Brouët, au sud-est d’Abidjan, la capitale. Il fait partie des forces françaises en Côte d’Ivoire.

© état-major des armées

Ces forces de présence ont joué un rôle essentiel lors de la dernière crise. En effet, elles ont permis la protection et l’évacuation des ressortissants Français, Européens et étrangers. Aujourd’hui, elles sont en réserve de proximité pour l’opération Barkhane menée au Sahel et au Sahara pour lutter contre les groupes armés salafistes djihadistes.

© état-major des armées

Accueillis par le Colonel DEBRAY, Chef de corps du 8e RPIMa, et par les volontaires du 8, les deux parlementaires tarnais ont, pendant leur séjour, reçu une présentation de l’opération Jaguard II qui s’est déroulée il y a un mois dans le nord de la Côte d’Ivoire, à la frontière du Mali. Ils ont également visité le centre d’aguerrissement lagunaire d’Abidjan. Après avoir participé à une séance d’entraînement au tir, ils ont rencontré Monsieur l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Gilles HUBERSON et le Colonel DU CHAXEL, ancien Chef de corps du 8e RPIMa et actuel Chef des Forces Françaises en Côte d’Ivoire. Enfin, pour rappeler le Tarn aux soldats castrais, les deux parlementaires ont procédé à la tradition de la remise du jambon de Lacaune afin de les encourager dans leurs missions tout en leur adressant un sympathique clin d’œil local.

© état-major des armées
Philippe FOLLIOT en déplacement en Côte d’Ivoire à la rencontre des militaires Français