Au contact : la députée suppléante sur le terrain

Muriel ROQUES ETIENNE, députée suppléante de Philippe FOLLIOT, est très présente dans la circonscription, au côté des acteurs locaux. Dernièrement, elle a notamment rencontré Midi Habitat afin d’évoquer les évolutions législatives en cours et le futur projet de Loi Logement ou inauguré le salon vintage d’Albi qui a vu se tenir le déjà culte « championnat du monde de pull moche ». Ces divers rendez-vous lui permettent de nourrir sa réflexion par l’expérience concrète de ceux qui s’engagent à faire vivre notre territoire et de transmettre un certain nombre de messages à Philippe FOLLIOT à leur sujet.

Vendredi 17 novembre, reçue par le nouveau directeur M. Narendra JUSSIEN, Muriel ROQUES ETIENNE a visité les locaux de l’école des Mines et rencontré un certain de professeurs et chercheurs de haut niveau. Après s’être fait présentés les chiffres et données clefs de l’institution, la députée suppléante a pu découvrir le projet IOMEGA et se rendre dans un certain nombre de laboratoires pour se voir prodiguer des explications sur les expériences en cours, les propriétés de certaines machines et éléments travaillés et les modalités que suivent les entreprises et partenaires souhaitant solliciter l’expertise de l’IMT Mines Albi-Carmaux.

Le 21 novembre, elle participait au diner des partenaires du SCA organisé autour de Julien LE DEVEDEC, international de rugby à XV qui évolue aux postes de deuxième ligne et de troisième ligne centre au club de Brive, au Parc Expo d’Albi. Devant les représentants des principaux partenaires économiques du club albigeois, qui se sont tous engagés pour aider le club à dépasser ses difficultés, Muriel ROQUES ETIENNE a pris la parole pour faire un parallèle entre équipes sportives et entreprises dans lesquelles la cohésion doit être le moteur de chacun, quel que soit son poste.

 

Le vendredi 24 novembre, à l’invitation du nouveau directeur territorial Tarn-Aveyron de Pôle Emploi M.Thierry COUVE, l’élue de la 1e circonscription du Tarn s’est rendue dans l’agence pour l’emploi d’Albi. A la rencontre des conseillers, il a notamment été question de leurs conditions de travail, de la capacité d’innovation de l’organisme et des avis de chacun quant aux grandes annonces gouvernementales en matière d’emploi et d’économie. Les discussions ont été très riches et sont amenées à se poursuivre dans les mois à venir afin que les prochaines lois touchant au travail  soient établies en dialogue permanent avec ceux chargés de les appliquer dans les territoires.

Mon blog Vidéo