1ère circonscription du Tarn

Autoroute Castres-Toulouse : les parlementaires interpellent la Ministre chargée des Transports

A l’initiative de Philippe FOLLIOT, Député de la 1ère circonscription du Tarn, et de Jean TERLIER, Député de la 3ème circonscription du Tarn, les députés de la majorité présidentielle du Tarn, de Haute-Garonne et de l’Hérault ont interpellé Madame Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transports, au sujet du projet de liaison autoroutière entre Castres et Toulouse.

Suite à une réunion à l’Assemblée nationale avec Marie-Christine VERDIER-JOUCLAS, Députée de la 2ème circonscription du Tarn, Jean-Luc LAGLEIZE, Sébastien NADOT, Corinne VIGNON, Député(e)s de Haute-Garonne et Philippe HUPPÉ, Député de l’Hérault, ils ont adressé un courrier à Madame la Ministre afin que soit rapidement publiée la Déclaration d’Utilité Publique. Alors que depuis de nombreuses décennies, ce projet occupe la Une de l’actualité départementale et régionale, ils ont rappelé qu’il était vital pour le bassin d’emploi Castres-Mazamet et pour tout le territoire. Soutenue par l’ensemble des forces vives du Tarn (élus, consulaires, syndicats de salariés…), l’autoroute permettra le désenclavement du Sud du Tarn et pourra être le premier maillage d’une liaison directe entre les deux capitales régionales que sont Toulouse et Montpellier.

Ainsi, suite à l’avis favorable de l’enquête d’utilité publique et à l’intérêt du Président de la République marqué lors de sa venue à Albi le 4 mai dernier, les députés ont demandé à être reçus par Madame la Ministre pour aborder ce dossier et qu’enfin ce projet de liaison autoroutière aboutisse rapidement.

Vous pouvez retrouver le courrier collectif en cliquant ici

Philippe FOLLIOT et Muriel ROQUES ETIENNE avec les jeunes de Lombers qui réinventent le devoir de mémoire

Le vendredi 21 juillet, le député de la première circonscription du Tarn et sa suppléante, Muriel ROQUES-ETIENNE, se sont rendus à Lombers, à l’invitation de Cyril PEFAURE,​ ​Président​ ​de​ ​l’Union Fédérale des Anciens Combattants, pour en apprendre plus sur un projet très novateur autour de la mémoire, de l’éducation et des nouvelles technologies.

Toute la semaine, les enfants et adolescents de la commune se sont retrouvés autour du monument au mort afin de le mettre en valeur. Durant de successives phases de chantier, ils ont créé un site internet, numérisé les données du monument au morts, visité différents lieux de souvenir et enquêté sur les soldats lombersois morts au combat auprès de leurs descendants et au travers de recherches biographiques.  Au-delà de l’objectif éducatif et de la volonté de créer du lien entre les générations, le but final est qu’au centenaire de la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 2018, soit accessible par les moyens dernier cris l’histoire locale.

Devant les élus, l’animateur du service jeunesse et les parents présents, Philippe FOLLIOT a salué telle initiative qu’il a jugé exemplaire et voit bien se répandre à l’avenir afin de concrétiser un utile travail de mémoire, pérenniser le patrimoine que sont les monuments au mort et impliquer chacun, notamment les jeunes générations, dans l’histoire de sa commune.

Vous pouvez retrouver un reportage de France 3 sur le sujet en cliquant ici

Philippe FOLLIOT mobilisé contre la Pyrale du Buis

En septembre 2016, Philippe FOLLIOT avait interrogé Stéphane LE FOLL, alors Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt sur la prolifération de la Pyrale du Buis. Alors que la situation empire de jour en jour et qu’un nouveau gouvernement a été mis en place, le député de la première circonscription du Tarn a souhaité réagir.

Ainsi, le 20 juillet 2017, Philippe FOLLIOT a adressé à Nicolas HULOT, Ministre de la transition écologique et solidaire, et Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, un courrier ainsi qu’une question écrite au sujet de la recrudescence de la Pyrale du Buis.

Originaire d’Asie et introduite en France il y a dix ans, cette chenille prolifère aujourd’hui de façon incontrôlée et représente une menace pour notre biodiversité. Le buis, caractéristique, est très utile à notre écosystème puisqu’il permet une bonne rétention d’humidité, favorise le cycle de renouvellement de la faune et la flore et ses fleurs constituent une ressource de nectar majeur pour les abeilles.

Face à cette situation, il n’existe pas de procédures ou réglementations pour lutter efficacement contre la prolifération de la Pyrale du Buis car celle-ci n’est pas classée comme espèce provoquant des dangers sanitaires ou nuisible. En cette saison, les particuliers comme les collectivités sont dépassés, et les traitements qui leur ont été recommandés ne s’avèrent pas adaptés à l’ampleur de l’invasion.

Le député de la première circonscription du Tarn a donc sollicité les ministres afin qu’ils trouvent un moyen de lutter massivement contre un phénomène qui touche plus particulièrement le Causse et la montagne tarnaise. Il pense notamment au classement en espèce nuisible de la Pyrale du Buis qui permettrait de débloquer des moyens pour lutter plus efficacement contre l’espèce et échapper à cette « catastrophe écologique ».

Vous pouvez retrouver ces textes si-dessous :

Remerciements de Philippe FOLLIOT et Muriel ROQUES-ETIENNE

Je remercie les  24 959  électrices et électeurs qui nous ont permis de l’emporter largement (70,69%) lors de ce second tour des élections législatives.

Je dis aux abstentionnistes et à ceux qui n’ont pas souhaité me soutenir que je continuerai à être un député pour tous, proche de vous.  Dans ce contexte difficile et face à une forte attente, autour du Président de la République et du Premier ministre, une responsabilité historique nous incombe : réformer et redresser notre pays. A cela, avec loyauté, efficacité, force et conviction, avec mes nouveaux collègues tarnais Marie-Christine VERDIER-JOUCLAS et Jean TERLIER que je félicite chaleureusement, nous allons nous y employer.

Pour ma dernière campagne à l’Assemblée nationale, je suis très sensible à cette large marque de confiance et avec ma jeune et dynamique suppléante Muriel ROQUES-ETIENNE, nous allons préparer l’avenir !

Bien entendu, je mettrai toute mon énergie et mon sens des responsabilités à donner à notre cher département du Tarn la meilleure représentation possible à Paris.

Philippe FOLLIOT

Mon blog Vidéo