Notre actualité

Prochaine Assemblée générale d’Agir pour Demain

Les membres à jour de cotisation de l’association Agir pour Demain sont invités à participer à la prochaine assemblée générale qui aura lieu le jeudi 12 octobre prochain à partir de 19h dans les locaux de l’association, au 3 boulevard des Lices à Castres.

Ceux-ci recevront dans les jours à venir l’invitation ainsi que le coupon-réponse et le pouvoir si nécessaire.

L’ordre du jour est le suivant :

  • présentation des comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2016,
  • rapport moral et financier,
  • adoption des résolutions statutaires,
  • modifications statutaires,
  • élection du bureau,
  • questions diverses.

La réunion donnera lieu, à son issue, à un apéritif convivial et des discussions sur l’actualité politique locale, nationale et internationale.

La France EST la solution !

Philippe FOLLIOT aux côtés de Frédéric SALAT-BAROUX

Philippe FOLLIOT aux côtés de Frédéric SALAT-BAROUX

 

Dans le cadre du repas d’été annuel de l’association Agir pour Demain à la Bibliotèca à Saint-Pierre de Trivisy, Philippe FOLLIOT, Président, a exceptionnellement reçu, le mercredi 20 juillet, Monsieur Frédéric SALAT-BAROUX, pour une soirée de réflexion, amicale et conviviale, au cours de laquelle ce dernier a présenté son dernier livre « La France EST la solution ».

Lors de son mot d’introduction, Philippe FOLLIOT a souhaité avoir une pensée pour les victimes de l’attentat de Nice, triste symbole pour un jour de fête nationale et de concorde. Rappelant que notre pays était en guerre et que la situation sera, sans aucun doute, durable, il a souligné le nécessaire équilibre entre d’un côté la nécessité de préserver nos libertés publiques et de l’autre assurer la sécurité des Français.

Présentant l’invité de la soirée qu’il avait rencontré lors d’une conférence à Paris, Philippe FOLLIOT a souligné une réflexion structurée et profonde pour laquelle il a été « espanté ». Ancien Secrétaire général de l’Elysée sous Jacques CHIRAC, Frédéric SALAT-BAROUX a délaissé une carrière brillante et prometteuse de haut-fonctionnaire pour se consacrer à la vie professionnelle. Devenu avocat en 2007, il a notamment joué un rôle juridique important pour la Fondation Pierre Fabre.

« La France est [donc] la solution ». Soulignant les points communs entre Philippe FOLLIOT et lui (passion de la France et gaullisme social), Frédéric SALAT-BAROUX a, dans un premier temps, raconté les origines de son livre. Prenant conscience que l’Occident ne dominait plus le monde et que la nouvelle Economie, issue de la seconde Guerre Mondiale et de la rencontre entre les Hippies et les ultras libéraux de Palo Alto, devenait dominante, il s’est très vite rendu compte que se poserait, dans les prochaines années, une question de civilisation que seule notre génération connaîtrait. Doit-on se tourner vers un système coopératif, avec des travailleurs indépendants et des services performants, ou vers des systèmes violents ? Continuer la lecture

Assemblée générale de l’association Agir pour Demain autour de Philippe FOLLIOT

 

Philippe FOLLIOT et adhérents de l'association Agir pour Demain

Philippe FOLLIOT et adhérents de l’association Agir pour Demain

 

Philippe FOLLIOT, Président d’ Agir pour Demain, a réuni l’ensemble des adhérents de l’association pour son assemblée générale annuelle le jeudi 19 novembre au 3 boulevard des Lices à Castres, siège social d’Agir pour Demain. A l’ordre du jour : présentation des comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2014, rapport moral et financier, adoption des résolutions statutaires, modification de la composition du bureau, puis questions diverses.

Devant une soixantaine de personnes, Philippe FOLLIOT a ensuite abordé l’actualité politique et économique, à la fois sur le plan local et national. Les échanges se sont principalement axés sur le terrorisme et la situation internationale. Ainsi, après avoir rendu hommage aux victimes des attentats perpétrés à Paris le vendredi 13 novembre, Philippe FOLLIOT a exposé son analyse sur la lutte contre le terrorisme et contre l’organisation DAECH en appelant de ses vœux la constitution d’une grande coalition regroupant les pays de la région, les Etats-Unis, l’Europe et la Russie. Dans ce contexte, il a ensuite fait le point sur les élections régionales de décembre prochain et a rappelé les enjeux du scrutin.

Pour conclure, il a remercié l’ensemble des membres de l’association qui, par leur activité concrète et leur travail sur le terrain, contribuent à l’action politique et au travail du député. Une fois son intervention terminée, les participants ont partagé le traditionnel verre de l’amitié et Philippe FOLLIOT a pris du temps pour répondre à chaque personne présente.

Philippe FOLLIOT autour des adhérents d’Agir pour demain à l’occasion du repas d’été

Bibliotèca1C’est au tout début de l’été, le 22 juin dernier, qu’a eu lieu le traditionnel repas d’été du groupement politique « AGIR POUR DEMAIN », présidé par le député du Tarn Philippe FOLLIOT. Moment de convivialité, d’échanges et de retrouvailles, c’est à La Bibliotèca de Saint-Pierre de Trivisy qu’une cinquantaine d’adhérents se sont retrouvés pour exprimer avis, remarques ou autres propositions  à propos des sujets d’actualité qui leur tiennent à cœur, en toute simplicité et de manière informelle. Durant ce dîner, Philippe FOLLIOT a commenté l’actualité politique départementale, nationale et internationale avant de répondre avec plaisir à toutes les questions en se déplaçant de table en table au milieu des convives. Au menu : élections départementales et régionales, budget de la défense, situation économique et politique de la France sans oublier la situation politique de l’UDI. Il a tout d’abord fait part de son inquiétude au sujet de la politique de l’emploi, rappelant qu’aucun objectif clair n’était fixé. A l’image de la « Loi Macron » qui concerne une dizaine de domaines ministériels, donc une sorte de loi « fourre-tout » et vectrice d’une vision courtermiste de l’économie. Interrogé sur les élections départementales, il a réaffirmé l’importance de l’union de la droite et du centre qui, ne l’oublions pas, a tout de même permis d’élire 20 conseillers départementaux au lieu de 12 sous la précédente mandature. Quant aux régionales de décembre 2015, il a expliqué que les discussions étaient en cours dans la perspective d’un accord au niveau national qui se concrétiserait par la suite sur le plan régional. Dans le domaine de la Défense, Philippe FOLLIOT a justifié son abstention sur le vote de l’actualisation de la Loi de Programmation Militaire 2015-2019, en précisant qu’il y avait des avancées intéressantes (expérimentation du SMA en métropole, budget en légère hausse, diminution de la déflation des effectifs) mais déplorant le manque d’ambition et de vision sur le long terme du gouvernement, notamment au regard de l’évolution du contexte international. Continuer la lecture

Mon blog Vidéo