XV Parlementaire

Philippe FOLLIOT et le XV Parlementaire en déplacement en Irlande

Philippe FOLLIOT et Germinal PEIRO, co-présidents du XV Parlementaire, lors du match contre l’Irlande

A l’occasion du troisième match du XV de France contre l’Irlande dans le cadre du Tournoi des VI nations, l’équipe de France des parlementaires a affronté son homologue à Dublin.

Pour le dernier match de certains de ses joueurs, et notamment de Germinal PEIRO, co-président et ami depuis 15 ans de Philippe FOLLIOT, l’équipe parlementaire s’est inclinée 20 à 5 face à de valeureux irlandais. Etaient notamment présents lors de ce match, Philippe BONNECARRERE, Sénateur du Tarn, Pascal DEGUILHEM, Député de Dordogne, Philippe VITEL, Député du Var ou encore Pierre MEDEVIELLE, Sénateur de Haute-Garonne. Au-delà du résultat, ce match a permis de rendre hommage notamment aux députés qui effectuaient leur dernier déplacement et de les remercier pour leur implication.

A l’issue de cette rencontre, l’ensemble des joueurs a pu se retrouver autour d’un moment convivial et amical et ils se sont dirigés vers l’AVIVA Stadium pour assister au match du XV de France.

120 parlementaires soutiennent la candidature « France 2023 » pour l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby !

 

A l’initiative de Philippe FOLLIOT et de Germinal PEIRO, co-président du XV Parlmentaire, 120 parlementaires ont lancé cet appel pour la candidature « France 2023 » à l’organisation de la Coupe du monde de rugby:

Le samedi 3 décembre 2016, Bernard LAPORTE était élu à la Présidence de la Fédération Française de Rugby. Depuis, avec son équipe et notamment Serge SIMON, ils ont relancé la candidature de la France à l’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023 et en font une de leur priorité. Alors que nous accusions un retard certain, aujourd’hui tout semble possible. Le jeudi 9 février dernier, le compte à rebours a été lancé. La France a jusqu’au 1er juin, date limite de dépôt du dossier avant le vote du 15 novembre, pour faire la différence.

En 2007, notre pays accueillait déjà la Coupe du monde rugby et, selon une étude du Centre de Droit et d’Economie du Sport de Limoges, les retombées économiques se sont élevées à 538 730 975 euros. Pour un coût total de moins de 100 millions d’euros, la coupe du monde de rugby a dégagé près de 213 millions d’euros de bénéfice dont la majorité était liée au Tourisme. Enfin, pour le rugby, la coupe du monde aura engendré une croissance du nombre de licences de plus de 30% en un an.  En 2007, cette compétition a donc eu un impact positif pour notre pays et les régions hôtes, et a eu un rôle structurant d’un point de vue économique et sportif.

Au regard de cette expérience et dans l’optique de l’organisation des Jeux Olympiques à Paris en 2024, cette Coupe du Monde 2023 doit être une des priorités du sport français. A l’instar de l’Euro de football en 2016 et du championnat du monde de handball en 2017, organiser cette compétition permettrait à la France d’assoir sa position centrale dans l’échiquier du sport mondial et préparer Paris 2024. Au-delà du sport et des retombées financières, l’accueil de cette compétition renforcerait le lien social dans notre pays, comme nous avons pu le constater lors de chaque manifestation et dernièrement lors de l’Euro 2016 de Football.

Le Gouvernement, la représentation politique nationale, les acteurs du monde rugbystique et sportif et l’ensemble des français doivent se mobiliser !

En tant que parlementaires, nous devons être en première ligne pour soutenir cette candidature et montrer ainsi que le Parlement dans sa diversité appuie de manière ferme et transpartisane ce projet. Vous aussi, rejoignez-nous et signez la pétition pour que la France accueille la coupe du monde de rugby en 2023 ! C’est un enjeu sportif, économique et social et nous avons besoin d’une mobilisation collective nationale de grande ampleur pour … transformer l’essai !

 

Philippe FOLLIOT – Député du Tarn (UDI)  co-président du XV Parlementaire

Germinal PEIRO – Député de Dordogne (PS)  co-président du XV Parlementaire

 

Liste des cosignataires: Continuer la lecture

Le XV Parlementaire contre le British Parliament : l’autre Crunch qui fait la Une !

 

Le samedi 04 février 2017, Philippe FOLLIOT, Co-président et talonneur du XV Parlementaire, a participé au match du XV contre le British Parliament à Richmond en Angleterre.

Seul député français sur le terrain, Philippe FOLLIOT a mené l’équipe lors d’ un très bon match de rugby rugueux mais respectueux. Si la France s’est inclinée 43-39 contre l’Angleterre (XV Communs and Lords), le principal était ailleurs.  Comme ses homologues, les français ont vaillamment poussé leurs adversaires dans leurs retranchements et ont livré un beau et valeureux combat face à une équipe rajeunie.

A la fin du match, l’ensemble des joueurs et des personnes présentes ont pu, comme d’habitude, partager un moment de convivialité. Ils se sont ensuite rendus à Twickenham  pour la première grosse affiche du tournoi des VI nations lors de laquelle le match s’est continué en tribunes … match cette fois-ci remporté par la délégation française ! Il est à noter que, même si le XV Parlementaire participe aux relations interparlementaires, il ne bénéficie pas de financements publics. A la demande des deux coprésidents Philippe FOLLIOT (UDI) et Germinal PEIRO (PS) et conformément aux règles de déontologies de l’Assemblée nationale,  l’équipe est seulement aidée par des partenaires privés (achats de maillots et équipements).. Chaque déplacement est pris en charge par les membres de l’équipe qui, de surcroît, pour les matchs à domicile, procèdent à une quête pour financer des opérations sociales et caritatives (playrugby ; fondation Ferrasse…).

Il est à noter que, lors de ce déplacement, une équipe de journaliste de TF1 a accompagné le XV Parlementaire dans le cadre du nouveau reportage « Tribune Libre » diffusé lors du JT de TF1 du 5 février 2017. Vous trouverez ci-après le lien de la vidéo pour un regard décalé sur l’actualité sportive : voir le reportage sur le JT de TF1.

Philippe FOLLIOT participe au dîner-débat organisé par l’APR autour de Pierre CAMOU

Philippe FOLLIOT autour de Pierre CAMOU, Président de la FFR, et de Pascal DELGUILHEM, Député de Dordogne

Philippe FOLLIOT autour de Pierre CAMOU, Président de la FFR, et de Pascal DELGUILHEM, Député de la Dordogne

À la suite du premier dîner-débat organisé le 22 mars dernier autour de Bernard LAPORTE, l’Amicale des parlementaires du rugby (APR) a reçu, le 7 juin, Pierre CAMOU, actuel président de la Fédération Française de Rugby (FFR) et candidat à sa succession.

Philippe FOLLIOT, trésorier de l’APR et co-président du XV Parlementaire, en a profité pour l’interroger sur la manière dont il perçoit les évolutions récentes de ce sport, concernant d’une part la féminisation, et d’autre part la manière dont se diffuse de plus en plus le rugby à VII. Cela induit la question du rapport entre rugby à VII et rugby à XV, à la fois de concurrence et de complémentarité. Le président de la FFR lui a répondu en soulignant que le rugby à VII, devenu olympique à Copenhague, n’existait pas en France. Celui-ci a exprimé sa fierté à constater que tant les équipes masculines que féminines soient présentes à Rio. Il a, en outre, indiqué que l’équipe de France se diversifiait puisqu’elle peut montrer différents “visages », pour les types de jeu comme pour la question du genre.

La notion de territoire, chère au Député du Tarn, a enfin été évoquée. Pour Pierre CAMOU, le rôle de la fédération est d’accompagner des territoires qui sont fragiles. Comment maintenir la vie quand il n’y a plus de service? Le rugby repose sur des valeurs, partagées universellement. Ce sport fait partie des activités qui permettent de maintenir ce lien social, essentiel pour les territoires ruraux.

 

 

Mon blog Vidéo