Groupes d’étude

Philippe FOLLIOT visite le site castrais de la société SECAM Groupe COLAS

Le jeudi 22 décembre 2016, Philippe FOLLIOT, Président du Groupe d’études Granit, pierres naturelles, carrières et matériaux de construction, s’est rendu sur le site castrais de la filiale des sociétés BGO & SECAM du groupe COLAS.

Ces sociétés, fortes de plusieurs années d’expérience et d’implantation locale, se sont aujourd’hui imposées comme les leaders du marché local. Elles possèdent de nombreuses entreprises qui leur ont permis de former un ensemble homogène. Maitrisant les techniques de l’extraction, de traitement, de transformation et de négoce des matériaux alluvionnaires et calcaires,  elles fabriquent du béton-prêt-à-l’emploi avec le souci de favoriser le développement durable et le paysage local. La filiale castraise se place totalement dans cette démarche.

Philippe FOLLIOT, en compagnie de Monsieur Custodio RUANO, Responsable, de Monsieur Fabrice MARTIN, Directeur d’agence régionale, de leurs sous-traitants, les transports Crouzet, a donc découvert le site castrais et l’activité innovante qu’il développe pour nos forces armées par l’intermédiaire du concept « VEGOMUR ». En effet, lors de cette visite, de nombreux produits ont été présentés au député correspondant à des applications militaires. Ces produits (labyrinthes, modules de tir, murs d’enceinte, barrages d’accès, check point, stockage d’armement…) serviront à la préparation au combat de nos forces en zones urbaines.  Philippe FOLLIOT a pu découvrir les techniques de fabrication, s’entretenir avec le responsable et échanger directement avec l’ensemble du personnel. Ont notamment été abordés le développement de l’entreprise et son avenir ou encore les besoins inhérents à ce type d’activité. Il  a ainsi remercié Monsieur Custudio RUANO pour son accueil et l’ensemble du personnel pour leur présence, a félicité l’entreprise pour son activité et les a assuré de son soutien.

 

 

Philippe FOLLIOT rencontre le Dalaï-lama

Philippe FOLLIOT aux côtés du Dalaï-lama

Philippe FOLLIOT aux côtés du Dalaï-lama

Dans le cadre de son déplacement en France, le Dalaï-lama s’est rendu, le mercredi 14 septembre, au Sénat afin de rencontrer les parlementaires membres du Groupe d’études sur le Tibet.

Philippe FOLLIOT a ainsi eu l’opportunité d’échanger une nouvelle fois avec lui et de passer un moment privilégié à ses côtés. Dans son discours devant les parlementaires, le Dalaï-lama a appelé la Chine à changer son approche vis-à-vis du Tibet et souhaité l’autonomie de celui-ci et non son indépendance comme il a souvent été dit. Dénonçant l’immobilisme chinois, il a déclaré avec humour que la Chine pouvait parfois être considérée comme un « un monstre avec un tout petit cerveau ». Enfin, prenant l’exemple de l’Europe comme modèle à suivre pour la région du Tibet, le Dalaï-lama s’est déclaré défenseur de la laïcité et donc enfant de la Révolution française.

Vice-président du Groupe d’études sur le Tibet à l’Assemblée nationale, Philippe FOLLIOT a toujours été extrêmement vigilant et ce depuis de longues années sur la question du peuple tibétain, qui subit un véritable génocide culturel de la part des chinois, et cela dans une indifférence quasi-générale. Récemment, lors d’une interview à Sud radio, il avait dénoncé l’attitude de la Chine qui, selon lui, s’ingérait dans les affaires de notre pays afin de faire pression auprès du Gouvernement français pour ne pas recevoir le Dalaï-lama. Regrettant cette attitude et défenseur du fait que la France, pays libre et indépendant, recevait qui elle voulait, Philippe FOLLIOT a donc participé à cette rencontre « timide et discrète » bien qu’officielle et a rappelé à sa Sainteté sa position et son soutien à la liberté du peuple tibétain.

Philippe FOLLIOT sur les antennes de Sud Radio

sud radio

Le lundi 12 septembre 2016, Philippe FOLLIOT a participé au Grand Matin Info Sud Radio autour de Dimitri PAVLENKO.

Invité de la pastille « L’invité pour comprendre », Philippe FOLLIOT, membre du Groupe d’étude sur le Tibet à l’Assemblée nationale, est revenu sur la visite en France du Dalaï-lama et notamment sur la non réception par le Gouvernement de celui-ci.

Rappelant que le Groupe d’étude allait le recevoir dans les prochains jours à l’Assemblée nationale, Philippe FOLLIOT a déploré l’ingérence chinoise dans la diplomatie française en rappelant que la France était un pays libre et indépendant et, qu’à ce titre, elle pouvait rencontrer et recevoir qui elle voulait.

Pour écouter l’ensemble de l’interview de Philippe FOLLIOT, cliquer sur le lien

Le CFA de Lacrouzette soutenu par Philippe BONNECARRERE et Philippe FOLLIOT

granit tarnLes deux parlementaires soutiennent activement les Industries de Carrières et Matériaux de Construction. Ils ont alors été interpelés par le CFA Régional de l’UNICEM de Lacrouzette qui forme des professionnels du secteur sur des pertes de ressources propres conséquentes mettant à mal l’existence même du centre de formation. En effet, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale ayant réformé la taxe d’apprentissage, de nombreux établissements se retrouvent aujourd’hui en difficulté. Philippe BONNECARRERE et Philippe FOLLIOT ont donc appuyé la demande d’intervention de la région, compétente en la matière, en adressant le courrier suivant au président du Conseil régional Martin MALVY.

Mon blog Vidéo