Bibliotèca

Philippe FOLLIOT autour des adhérents d’Agir pour demain à l’occasion du repas d’été

Bibliotèca1C’est au tout début de l’été, le 22 juin dernier, qu’a eu lieu le traditionnel repas d’été du groupement politique « AGIR POUR DEMAIN », présidé par le député du Tarn Philippe FOLLIOT. Moment de convivialité, d’échanges et de retrouvailles, c’est à La Bibliotèca de Saint-Pierre de Trivisy qu’une cinquantaine d’adhérents se sont retrouvés pour exprimer avis, remarques ou autres propositions  à propos des sujets d’actualité qui leur tiennent à cœur, en toute simplicité et de manière informelle. Durant ce dîner, Philippe FOLLIOT a commenté l’actualité politique départementale, nationale et internationale avant de répondre avec plaisir à toutes les questions en se déplaçant de table en table au milieu des convives. Au menu : élections départementales et régionales, budget de la défense, situation économique et politique de la France sans oublier la situation politique de l’UDI. Il a tout d’abord fait part de son inquiétude au sujet de la politique de l’emploi, rappelant qu’aucun objectif clair n’était fixé. A l’image de la « Loi Macron » qui concerne une dizaine de domaines ministériels, donc une sorte de loi « fourre-tout » et vectrice d’une vision courtermiste de l’économie. Interrogé sur les élections départementales, il a réaffirmé l’importance de l’union de la droite et du centre qui, ne l’oublions pas, a tout de même permis d’élire 20 conseillers départementaux au lieu de 12 sous la précédente mandature. Quant aux régionales de décembre 2015, il a expliqué que les discussions étaient en cours dans la perspective d’un accord au niveau national qui se concrétiserait par la suite sur le plan régional. Dans le domaine de la Défense, Philippe FOLLIOT a justifié son abstention sur le vote de l’actualisation de la Loi de Programmation Militaire 2015-2019, en précisant qu’il y avait des avancées intéressantes (expérimentation du SMA en métropole, budget en légère hausse, diminution de la déflation des effectifs) mais déplorant le manque d’ambition et de vision sur le long terme du gouvernement, notamment au regard de l’évolution du contexte international. Continuer la lecture

Traditionnel repas d’été d’Agir pour demain à La Bibliotèca

biblioteca 23Lundi 7 juillet a eu lieu le traditionnel repas d’été du mouvement « AGIR POUR DEMAIN », que le député Philippe FOLLIOT préside. C’est à la Bibliotèca, dédiée aux livres évoquant les beautés et les surprises du département du Tarn, que les adhérents à jour de cotisation 2014 se sont réunis pour échanger avec Philippe FOLLIOT. Qu’ils soient élus municipaux ou simplement citoyens, ils ont tous pu exprimer leur avis ou formuler des remarques à propos des sujets qui leur tiennent à cœur, et cela de manière tout à fait conviviale et informelle. De l’apéritif au dessert, Philippe FOLLIOT a commenté l’actualité politique locale, nationale et internationale avant de répondre avec plaisir à toutes les questions. Au menu : budget de la défense, sénatoriales, situation économique française ou encore de la situation politique de l’UDI… Il a notamment pu confier son inquiétude face à la réforme territoriale, improvisée, partisane mais aussi et surtout menaçante pour l’avenir de la ruralité. Interrogé à propos des élections sénatoriales à venir, il  a fait part de son soutien plein et entier à Philippe BONNECARRERE, ancien maire d’Albi, qui a, selon lui, le profil adapté et les compétences nécessaires pour porter au mieux la voix du Tarn à Paris. Il a aussi justifié l’accord UDI-UMP pour ces sénatoriales. Continuer la lecture

Jeudis de la Bibliotèca : Serge MILHAS et David DARRICARRERE sur l’avenir du Castres Olympique

Philippe FOLLIOT entouré de Serge MILHAS (à gauche) et David DARRICARRERE (à droite). DARRICARRERE

Philippe FOLLIOT entouré de Serge MILHAS (à gauche) et David DARRICARRERE (à droite). DARRICARRERE

Jeudi 17 avril, Serge MILHAS et David DARRICARRERE, les entraîneurs du Castres Olympique étaient les invités de l’Association pour les Œuvres Culturelles Marcel Guiraud dans le cadre des jeudis de la Bibliotèca sur le thème « Quel avenir pour le Castres Olympique? ». Prise en main d’un club fraîchement titré Champion de France de Top 14, style de jeu, recrutement, arbitrage, lien avec l’équipe de France, formation des jeunes, avenir du club et du rugby professionnel ont été, entre autres, les sujets évoqués au cours de cette soirée. Plus d’une cinquantaine de passionnés du rugby avaient répondu présents pour échanger sans langue de bois avec ce duo d’entraîneurs nouvellement arrivé en terre castraise. Pimenté d’anecdotes et de révélations sur leurs complémentarités, ce moment de convivialité a permis de découvrir deux personnages attachants et discrets avec des convictions très fortes sur leurs vision du rugby. En conclusion de cette agréable soirée, Philippe FOLLIOT, Président de l’Association pour les Œuvres Culturelles Marcel Guiraud, les a invités à revenir dès le mois de juillet prochain accompagnés…du mythique bout de bois.

Jeudis de la Bibliotèca : André ABADIE et Jean COLOMBIER sur le rugby d’hier.

André Abadie, Philippe Folliot, Jean Colombier et Jean-Louis Lafitte

André ABADIE, Philippe FOLLIOT, Jean COLOMBIER et Jean-Louis LAFITTE

Jeudi 28 mars, André ABADIE, Ancien joueur graulhétois et doyen des joueurs qui ont réalisé le grand chelem 1968, Jean COLOMBIER, Ancien joueur de 1ère division, écrivain amoureux de l’ovale, auteur du célèbre « BELONI » aux éditions de la Table Ronde et lauréat du prix Renaudot pour les « frères Romance » en 1990 et Jean-Louis LAFITTE, journaliste étaient les invités de l’Association pour les Œuvres Culturelles Marcel Guiraud dans le cadre des jeudis de la Bibliotèca sur le thème du « Rugby d’hier et d’aujourd’hui ». André Abadie fut le témoin principal sur le plan des anecdotes d’un rugby qui a beaucoup changé. D’ailleurs, à la première question de la salle, «Peut-on comparer le rugby actuel avec celui que vous avez pratiqué ?», la réponse fut sans appel : «Non». D’ailleurs, il fut très peu question du rugby professionnel au cours de la soirée, manifestement les intervenants éprouvent une grande nostalgie du leur. Un rugby joyeux où on ne parlait pas ou prou d’argent et où André ABADIE souligna à maintes reprises «l’amitié entre les hommes». Souvent, avec une petite lumière dans les yeux et avec des silences, l’ancien international évoque beaucoup mieux les instants savoureux ayant pimenté sa carrière. Jean COLOMBIE, ancien joueur de première division, a évoqué aussi son passage à Albi et ce rugby sans véritable entraîneur où l’on se contentait de faire des tours de terrain deux fois par semaine pour préparer un match. Quant à Jean-Louis Lafitte, ayant fait sa carrière journalistique à La Dépêche du Midi, il a étonné la salle par la précision de ses propos. Capable de rappeler n’importe quel score et composition de l’équipe de France à toutes les époques, il fut qualifié «d’encyclopédie» par André Abadie. Trois hommes qui furent plaisants à écouter et qui ont fait revivre le rugby d’hier. En conclusion de cette soirée conviviale, Philippe FOLLIOT, Président de  l’Association pour les Œuvres Culturelles Marcel Guiraud, a annoncé que le prochain dîner-débat consacré au ballon ovale aura lieu le 17 avril, avec pour invités les entraîneurs du Castres olympique Serge MILHAS et David DARRICARERE.

Mon blog Vidéo