Forums citoyens

Bilan de mi-mandat de Philippe Folliot

SouciePhilippe Folliotux de rendre des comptes réguliers sur son activité parlementaire, Philippe Folliot a souhaité faire le point, au milieu de son deuxième mandat (2007-2012), en publiant un Bulletin d’informationdétaillé de 8 pages, diffusé dans toute la circonscription.

Activité législative, travail assidu au sein de la commission de la défense dont il est le vice-président depuis 2009, présence sur le terrain aux côtés des élus de la circonscription, visites ministérielles, permanences parlementaires à Castres et dans les cantons (plus de 1000 dossiers traités par an), soutien au développement économique, combat pour l’autoroute Castres-Toulouse… ce retour sur les 3 dernières années de mandat permet de constater que Philippe Folliot a su s’imposer comme un des députés les plus actifs de l’Assemblée nationale (39ème sur 577 selon un classement de journalistes en 2009) tout en restant accessible sur le terrain, proche des gens et de leurs préoccupations quotidiennes.

Ce quatrième Bulletin d’information permet aussi de mieux connaître la personnalité de votre député, son attachement au rugby (qu’il pratique régulièrement dans le cadre du XV du Parlement), la réalisation de la Bibliotèca à St Pierre de Trivisy (première bibliothèque-restaurant de France ouverte en milieu rural), la parution de son premier essai France-sur-Mer, un empire oublié (devenu un livre référence), ainsi que ses engagements politiques nationaux au sein de l’Alliance centriste et internationaux avec sa solidarité sans faille à la cause tibétaine.

Philippe Folliot a également souhaité échanger avec les Tarnaises et Tarnais de la 3ème circonscription sur ce bilan de mi-mandat et les prochaines grandes réformes de la législature. 6 réunions publiques, ouvertes à tous, sont ainsi programmées dans tous les secteurs de la circonscription:

– Alban, Salle Rachel Biau, mercredi 26 mai à 20H30

– Lacaune, Mairie, jeudi 27 mai à 20H30

– Réalmont, Mairie, lundi 31 mai à 20H30

– Brassac, Salle du Château, jeudi 3 juin à 20H30

– Montredon, Mairie, vendredi 4 juin à 20H30

– Castres, Salle du Restaurant du Parc des Expositions, mardi 8 juin à 19H00

Si vous n’avez pas reçu dans votre boîte aux lettres le Bulletin d’information de Philippe Folliot ou que vous n’habitez pas la circonscription et souhaitez le lire, n’hésitez pas à passer commande à la permanence parlementaire de Castres par téléphone (05.63.71.29.23) ou par courriel ( contact@philippe-folliot.fr), nous vous l’enverrons par courrier dans les meilleurs délais.

Forum Citoyen de l’Albinque

Lundi soir a euPhilippe Folliot lieu à la salle polyvalente de l’Albinque le dernier des quatre Forums Citoyens dans les cantons de Castres initiés par Philippe FOLLIOT. Ce dernier rendez-vous est venu conclure ce cycle qui a amené le Député du Tarn à Laden-Petit Train, Aillot-Bisséous et Lameilhé.

Dans l’après midi, Philippe FOLLIOT a rendu visite à plusieurs acteurs du quartier Nord, à l’image de l’association La BoîteImage Active à Outils qui fait de la réinsertion sociale au travers de la remise en état puis de la vente de matériel électroménager usagé. Il s’est par la suite rendu à la Mission Locale puis a rendu visite à des habitants de Saint Martial.

En fin d’après midi s’est donc tenu le dernier Forum Citoyen devant plus d’une centaine de personnes et en présence de Monsieur Pascal BUGIS, Maire de Castres. Les participants se sont montrés très intéressés et réactifs à l’égard de Philippe FOLLIOT. Celui-ci a rappelé ses réserves concernant l’implantation du Leclerc, qui constituera une entrave aux petits commerces, détruisant plus d’emplois qu’il n’en créerait dans une ville qui est au dessus de la moyenne nationale en terme de surface commerciale par habitant. Ce fut également l’occasion pour le député de revenir sur plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur. Ainsi, il a rappelé son engagement pour la défense du projet autoroutier, son combat pour l’implantation prochaine d’un escadron de gendarmerie. Sur la question de la fusion des chambres de commerce de Castres-Mazamet et d’Albi, Philippe FOLLIOT a souligné que si l’échelon départemental était pertinent pour la gestion des affaires sociales, il ne l’était pas forcément pourImage Active administrer l’économie du deuxième bassin économique de Midi Pyrénées.

Concernant son travail de Parlementaire, Philippe FOLLIOT a été interpellé par le Maire sur la réforme des 35h. Le Député a précisé qu’il n’était pas question de réformer le temps de travail et qu’il attendrait le texte de loi pour se prononcer plus en détail. Par ailleurs il a précisé qu’il s’opposait radicalement à l’ouverture des supermarchés le dimanche, ce qui serait contraire à notre projet de société. Enfin, un dernier participant a interpellé le député de Castres sur son positionnement national et sur la question du cumul des mandats. Ce à quoi il a répondu qu’il conservait sa liberté par rapport à son groupe parlementaire, le Nouveau Centre en précisant que « tout d’abord mon parti c’est ma circonscription et la ville de Castres ». Sur la question du cumul des mandats, Philippe FOLLIOT a dit qu’il se conformerait à la loi en insistant toutefois sur l’ambiguïté de cette question qui a de multiples avantages aux yeux des français, dont lélu favori reste le Député-Maire…

 

Forum Citoyen de Lameilhé : une ville dans la ville

Pour Philippe Folliotreprendre une expression de la soirée, Philippe Folliot a tenu ce lundi 26 novembre devant plus d’une centaine de personnes son Troisième Forum Citoyen dans la « troisième ville du Tarn ». Véritable fil directeur des interventions des participants, les habitants de Lameilhé et de La Capelanié apparaissent comme les grands oubliés de la politique municipale actuelle alors qu’ils sont plus de 15 000 habitants à vivre dans ces quartiers et représentent à ce titre le troisième bassin de vie du département.

Ils furent nombreux à exprimer un sentiment d’abandon voire d’amertume par rapport aux attentions dont fait l’objet trop exclusivement le centre ville. Lignes électriques en travers du paysage, absence d’éclairage public à proximité d’une école, absence de débat sur le prolongement de l’avenue François Mitterrand et l’opportunité d’aménager de nouveaux espaces verts ou des zones de jeu pour les enfants… autant de témoignages sur des attentes très locales bien souvent restées sans réponses, les participants regrettant ainsi l’absence de communication entre la mairie et ces quartiers. La question du logement social a aussi été abordée pour dénoncer les hausses de loyer et l’état de dégradation du parc HLM qui n’a pas été rénové pendant ces dernières années.

Forum Citoyen d’Aillot-Bisséous: l’affluence des grands jours

Ils étaient pPhilippe Folliotlus d’une centaine à venir à la rencontre de Philippe Folliot dans la salle du restaurant du Parc des Expositions pour le Forum citoyen organisé dans le canton Castres Est.

Avant d’ouvrir les débats, Philippe Folliot a tout d’abord fait part de sa grande émotion après la mort, intervenue samedi soir, du commissaire de police de Castres. Il lui a un rendu un vibrant hommage et s’est associé à la douleur de sa famille et de ses collègues.

Les échanges avec les participants ont d’abord porté sur des questions relatives à la santé (législation sur l’avortement) et à la sécurité sociale (droit pour les Français à se soigner dans les pays de l’Union Européenne). Un intervenant a ensuite témoigné de la situation économique de la Ville s’inquiétant de la récession sur les fronts de la démographie et de l’emploi. Philippe Folliot a apporté son propre constat quant à la paupérisation de certains quartiers de la Ville suite à la crise du textile. Déplorant l’absence d’un accompagnement social des personnes, il a évoqué le désenclavement à venir avec l’autoroute Castres-Toulouse et insisté sur la notion d’accompagnement économique des entreprises afin de développer au maximum le bassin d’emploi au niveau de l’agglomération. Répondant à une intervenante sur la situation des SDF pendant la période hivernale, il a regretté l’absence de CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) à Castres mais aussi le non renouvellement du parc municipal HLM qu’il s’agisse de sa rénovation ou de nouvelles constructions. Il faut sortir d’une vision réductrice du logement social qui doit être revalorisé dans le cadre de la mise en place d’un véritable parcours résidentiel.

Interrogé par le dernier intervenant sur la question du cumul des mandats, Philippe Folliot a conclu le Forum en expliquant que, dans tous les cas de figure, il respecterait bien évidemment la loi actuelle sur le cumul qui permet aujourd’hui à un député d’être maire – ce que l’un des participants a considéré comme une perspective intéressante pour défendre les dossiers d’une ville à tous les niveaux de décision.

Mon blog Vidéo