Législatives 2007

Mobilisez-vous

« Ce n’est pas parce que dans une étape de montagne du Tour de France, un coureur passe le premier col avec une dizaine de minutes d’avances avec son premier poursuivant, qu’il doit s’arrêter de pédaler et que ses équipiers ne doivent plus rouler pour lui ».

Si dimanche dernier le résultat du premier tour à été à la hauteur des plus optimistes de nos espérances et l’écart avec le second candidat, assez large, nous devons tous ensemble nous mobiliser pour faire en sorte que le Jour J, dimanche prochain, nous puissions aller vers la victoire. Celle ci, il nous faut l’assurer en essayant de convaincre, famille, amis, collègues de travail, de la nécessité de voter et de bien voter. Dimanche, chaque voix comptera, pour assurer la victoire, et pour que celle ci soit la plus large possible car de son ampleur dépendra pour partie la légitimité de votre futur Député.

J’ai besoin de vous pour qu’ensemble dimanche prochain nous concretisions votre large message d’espoir du 10 juin dernier et que nous puissions poursuivre le travail engagé dans le cadre d’une politique ouverte, tolérante, dynamique et respectueuse des différences.

 

Mise au Point de Claude DAYON

Le communiqué de Monsieur Jacques Thouroude, ainsi que la photo dans les médias locaux de ce matin, me laissent quelque peu perplexe.

Je me trouvais, moi-même, à Béziers, en tribune officielle, avec tous les candidats et les suppléants de la majorité présidentielle, aux côtés du Premier Ministre, Monsieur François Fillon.(voir photo ci-jointe) Une photo, prise à la sauvette, sur un parking, ne saurait, en aucun cas, être interprétée comme un quelconque soutien du Premier Ministre à Monsieur Jacques Thouroude, lequel, du reste, n’a visiblement pas daigné assister à la réunion publique qui a débutée à 19h., puisqu’à 20h.45 il était en réunion à Lombers. A moins qu’il ne soit doué du don d’ubiquité.

Claude DAYON

 

 

Remerciements à Navès

Ce sont près de 250 personnes qui se sont retrouvées à la soirée organisée par Philippe FOLLIOT à Navès. Le député avait choisi cette date pour remercier tous ceux qui avait contribué à la campagne électorale.

Ce sont près de 250 personnes qui se sont retrouvées à la soirée organisée par Philippe FOLLIOT à Navès. Le député avait choisi cette date pour remercier tous ceux qui avait contribué à la campagne électorale, affichage, pliage, bureau de vote, distribution de tracts… et en a profité pour présenter toute son équipe. Dans son discours Philippe FOLLIOT a mis l’accent sur les dossiers qu’ils comptait défendre, en particulier en ce début de législature, avec la future auroute 126 entre Castres et Toulouse et le devenir du tribunal de Castres et du centre d’appel de France Télécom.

Les remerciements de Philippe FOLLIOT

Dimanche 17 juin, les électrices et les électeurs de la 3° circonscription du Tarn m’ont massivement renouvelé leur confiance. Avec près de 65% des suffrages (1500 voix de plus, soit une progression de 8 points par rapport à 2002 !), un signal fort a été envoyé, d’autant plus qu’ils m’ont donné la majorité, parfois très large, dans chacune des 59 communes de la circonscription. Ma chère montagne a une nouvelle fois, et plus que jamais, montré son attachement à un député proche d’elle comme les cantons de Roquecourbe (65,98%, +6 points), du Réalmontais (72,62%, +19 points) et du Castrais en me conférant un doublement des voix par rapport à 2002 au 1er tour et un score qui me place largement en tête au 2ème tour.

Au-delà des regrettables polémiques de campagne, on peut penser que c’est la cohérence dans ma posture de député libre au sein de la majorité présidentielle ainsi que le bilan de 5 ans d’actions fortes et déterminées qui ont été approuvées.

Je mesure la nature des responsabilités et de l’espérance qui pèse sur mes épaules dans la circonscription en général et dans la ville de Castres en particulier qui m’a gratifié de 54% des voix. C’est avec enthousiasme et détermination que, comme par le passé, je relèverai les défis qui s’offrent à nous

Je remercie les 19.927 électrices et électeurs qui m’ont apporté leurs suffrages et je dis à ceux qui ont fait un autre choix ou qui ne sont pas allés voter, que je demeurerai un député pour tous, ouvert, tolérant et respectueux des différences.

Le temps de la campagne est maintenant terminé, je regrette bien entendu les outrances et les excès d’un des candidats et j’en profite pour souligner le comportement républicain de tous les autres, en particulier celui d’Aude RAYNAUD. Dès à présent, avec ma suppléante Claude DAYON et tout mon équipe parlementaire, nous nous remettons au travail afin de poursuivre notre action visant, pour notre circonscription, à garder un député pour tous, actif à l’ Assemblée Nationale, un député proche de vous, présent sur le terrain.

Philippe FOLLIOT

Député du Tarn

 

Mon blog Vidéo