8e RPIMa

Philippe FOLLIOT et Muriel ROQUES-ETIENNE aux cérémonies du 14 juillet

Avec Anissa KHEDHER, députée du Rhône

A l’invitation du Président de la République, Philippe FOLLIOT assistait au défilé militaire des Champs-Elysées à l’occasion du 14 juillet. Accompagné par plusieurs députés membres de la commission de la Défense et des Forces armées, Philippe FOLLIOT a constaté d’une part l’attachement des français à leur armée au regard de la foule qui s’amassait très tôt aux abords de l’Arc de Triomphe et de la place de la Concorde, et d’autre part l’excellence reconnue de tous de notre armée qui nous défend et nous protège au quotidien. Alors que le Président des Etats-Unis était invité, ce défilé était particulier car il a fait la part belle aux forces américaines dont l’entrée en guerre il y a 100 ans a permis de mettre un terme à la Première Guerre Mondiale.

Muriel ROQUES-ETIENNE et les autorités albigeoises au 14 juillet à Albi

Dans le Tarn, c’est la députée-suppléante, Muriel ROQUES-ETIENNE, qui a suivi les commémorations locales de notre fête nationale. A Castres d’abord, en compagnie notamment du sous-préfet Jean-Yves CHIARO, du député Jean TERLIER et du maire Pascal BUGIS, elle a participé à un défilé civil et militaire sur la place Pierre Fabre qui mettait en valeur principalement le 8e RPIMa mais aussi la Croix Rouge. A Albi, l’après-midi, c’est sur les Lices Pompidou qu’un défilé similaire avait attiré beaucoup d’habitants autour du préfet Jean-Michel MOUGARD, des sénateurs Philippe BONNECARRERE et Thierry CARCENAC et du maire Stéphanie GUIRAUD-CHAUMEIL.

 

Opération sentinelle : Philippe FOLLIOT avec les soldats du « 8 »

 

Le mercredi 22 mars 2017, Philippe FOLLIOT a passé la soirée avec les soldats du 8ème RPIMa de Castres présents à Paris dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Invité par le chef de corps du régiment de Castres au Fort de Vincennes, il a ainsi pu rencontrer les volontaires du « 8 » présents sur place. Dans le cadre de sa dernière visite sur le terrain de la législature, il a symboliquement choisi d’aller à la rencontre de ce régiment si cher à son cœur  pour échanger sur les conditions d’accomplissement de mission des volontaires du « 8 », les rapports qu’ils entretiennent avec la population ou encore leur ressenti sur l’organisation de cet engagement si fort pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité de nos compatriotes.

Ainsi, l’ensemble des éléments relatifs à l’opération Sentinelle lui ont été expliqués notamment après les évènements du Louvre et d’Orly. Au cours de cette visite, Philippe FOLLIOT  a remercié les membres de régiment d’élite pour leur accueil, leur engagement pour la France, les a félicités pour le travail qu’ils effectuent au quotidien et les a assurés de son soutien durable.

Philippe FOLLIOT commémore l’Armistice et les Morts pour la France

Cérémonie de commémoration de l'Armistice à Puygouzon

Cérémonie de commémoration de l’Armistice à Puygouzon

 

Jeudi 10 novembre, c’est à Alban puis à Puygouzon que le député a débuté les cérémonies de commémoration dans sa circonscription. Il a noté et souligné positivement la très forte présence de  jeunes écoliers et collégiens dans ces deux cérémonies, symbole de la transmission mémorielle.

Philippe FOLLIOT à la cérémonie organisée au monument aux morts de Castres

Philippe FOLLIOT à la cérémonie organisée au monument aux morts de Castres

Le vendredi 11 novembre, après la cérémonie de Roquecourbe marquée par un exceptionnel passage musical grâce à l’Eveil roquecourbain, comme à son habitude, Philippe FOLLIOT s’est rendu à Castres et a participé à la Commémoration au monument aux morts de la ville. En présence de Monsieur Jean-Yves CHIARO, sous-préfet, de Monsieur Pascal BUGIS, Maire, des associations d’anciens combattants, du 8ème RPIMa et de nombreuses familles, un hommage a été rendu aux soldats tombés lors de la première guerre mondiale mais aussi à « tous les morts pour la France ». Après la lecture du message de Monsieur Jean-Marc TODESCHINI, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants, par Monsieur le sous-préfet, la cérémonie s’est clôturée par le traditionnel dépôt de gerbes et par le défile des soldats du 8ème RPIMa.

Le dimanche 13 novembre, un an après les terribles attentats qui ont touché notre pays et plus particulièrement la région parisienne, le député a participé aux cérémonies émouvantes du « double souvenir » à Teillet, Fauch et Villefranche d’Albigeois.

Enfin, le lundi 14 novembre, il a participé à la cérémonie organisée à Saint-Pierre de Trivisy lors de laquelle un hommage a été rendu aux victimes des attentats perpétrés à Paris le vendredi 13 novembre, à nos soldats présents sur les différents théâtres d’opérations ainsi qu’aux forces de l’ordre, de sécurité et de secours.

Philippe FOLLIOT entouré de jeunes écoliers, de Monsieur le Maire et de soldats à Saint-Pierre de Trivisy

Philippe FOLLIOT entouré de jeunes écoliers, de Monsieur le Maire et de soldats à Saint-Pierre de Trivisy

Budget Défense : Philippe FOLLIOT soutient les régiments parachutistes

Lors de l’audition, organisée le mercredi  2 novembre, en commission élargie de Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de la Défense, au sujet du Budget 2017 pour la Défense, Philippe FOLLIOT a souhaité s’exprimer sur deux sujets majeurs de ce domaine régalien.

Profitant de ce moment de parole, il a interrogé Monsieur le Ministre sur la préparation opérationnelle des forces, sujet d’inquiétude pour les militaires, notamment dans le cadre de l’opération Sentinelle, et sur la disponibilité de matériel et plus particulièrement sur la composante des régiments d’élite regroupés au sein de la 11ème brigade parachutiste. En effet, cette composante majeure de l’armée de terre est en manque notamment d’aéronefs, ce qui impacte les conditions normales d’entrainement.

Ainsi, il lui a demandé, afin de rassurer les personnels quant à leur préparation dans de bonnes conditions, de lui préciser le nombre d’aéronefs (notamment d’A 400M) disponibles en état de réel de voler, de lui donner des éléments de spécifications techniques  concernant notamment le largage et les portes latérales et de préciser à la représentation nationale s’il y avait d’autres perspectives pour faire face à ce trou capacitaire.

Dans sa réponse, Monsieur le Ministre a souligné les réelles difficultés du moment avec l’A 400M (un à deux avions en état de voler) et a fait part de ses inquiétudes sur ce dossier.

Mon blog Vidéo