Désenclavement

Autoroute Castres – Toulouse : une étape nécessaire et positive !

Madame Elisabeth BORNE, Ministre des Transports, a reçu le 24 octobre 2017, les trois députés du Tarn, Marie-Christine VERDIER-JOUCLAS, Jean TERLIER, Philippe FOLLIOT et le Sénateur Philippe BONNECARRERE.

Elle a exprimé sa connaissance du dossier d’autoroute Castres-Toulouse, la nécessaire programmation des engagements financiers de l’Etat sur un plan global et sa conscience des attentes du territoire.

Elle a conclu l’entretien en s’inscrivant dans la continuité de l’Etat : « il est cohérent d’aller jusqu’au bout de la procédure de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) et l’Etat doit être cohérent avec lui-même.

Les députés de la République en Marche s’engagent pour les territoires

130 députés de la majorité, parmi lesquels les trois députés du Tarn, ont publié pour le Huffington Post une tribune intitulée « Notre plan pour aller encore plus loin dans la décentralisation » dans laquelle ils expriment leur engagement à œuvrer à une meilleure équité entre territoires de notre pays.

« Le président des villes contre les élus des territoires: ce serait donc la nouvelle ritournelle que tente d’installer le parti LR depuis quelques semaines. Regonflés par des sénatoriales mécaniquement favorables et en quête d’une nouvelle virginité en vue d’élections internes, les conservateurs surjouent la carte des enracinés contre les mondialisés. L’image paraît belle à nombre de commentateurs, s’engouffrant dans le simplisme des analyses post-Brexit ou post-Trump qui avaient exacerbé ce clivage. Sauf que cette image confère au fantasme. Tout le monde se rejoint pour constater les inégalités territoriales. Tout le monde perçoit ce décalage croissant entre les métropoles, la ruralité et les territoires intermédiaires, sans oublier l’outremer. Tout le monde constate la fracture numérique, les déserts médicaux, les difficultés de mobilité et d’accès aux services publics. L’exécutif et la majorité sont évidemment conscients de ces réalités. Lors de la campagne, rappelons que notre programme a été construit sur la base d’un diagnostic précis des réalités du pays – la Grande Marche -, qui n’avait pas manqué de mettre en lumière ces difficultés. Accuser le Président de vouloir les accentuer plutôt que les résorber est un non-sens. »

Retrouvez la suite en ligne en cliquant ici

Castres-Toulouse : les parlementaires du Tarn bientôt reçus par la ministre des Transports

Suite à un courrier cosigné le 12 juillet dernier par les députés de la majorité présidentielle du Tarn, de la Haute-Garonne et de l’Hérault adressé à la ministre chargée des Transports Elisabeth BORNE, ceux-ci, ainsi que le sénateur Philippe BONNECARRERE, sont officiellement invités par la ministre pour échanger sur le sujet.

Rendez-vous est donc pris pour le 24 octobre au ministère. Les parlementaires, collégialement, entendent demander la rapide publication de la Déclaration d’Utilité Publique afin que les travaux puissent commencer dans les meilleurs délais.

Tous, très clairement convaincus par le projet, entendent le promouvoir ouvertement auprès de la ministre qui avait déjà déclaré dans l’été que celui-ci n’était en rien remis en cause. En effet, le bassin d’emploi de Castres-Mazamet, de la montagne et à terme la liaison Toulouse-Montpellier par Castres en dépendent.

Autoroute Castres-Toulouse : les parlementaires interpellent la Ministre chargée des Transports

A l’initiative de Philippe FOLLIOT, Député de la 1ère circonscription du Tarn, et de Jean TERLIER, Député de la 3ème circonscription du Tarn, les députés de la majorité présidentielle du Tarn, de Haute-Garonne et de l’Hérault ont interpellé Madame Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transports, au sujet du projet de liaison autoroutière entre Castres et Toulouse.

Suite à une réunion à l’Assemblée nationale avec Marie-Christine VERDIER-JOUCLAS, Députée de la 2ème circonscription du Tarn, Jean-Luc LAGLEIZE, Sébastien NADOT, Corinne VIGNON, Député(e)s de Haute-Garonne et Philippe HUPPÉ, Député de l’Hérault, ils ont adressé un courrier à Madame la Ministre afin que soit rapidement publiée la Déclaration d’Utilité Publique. Alors que depuis de nombreuses décennies, ce projet occupe la Une de l’actualité départementale et régionale, ils ont rappelé qu’il était vital pour le bassin d’emploi Castres-Mazamet et pour tout le territoire. Soutenue par l’ensemble des forces vives du Tarn (élus, consulaires, syndicats de salariés…), l’autoroute permettra le désenclavement du Sud du Tarn et pourra être le premier maillage d’une liaison directe entre les deux capitales régionales que sont Toulouse et Montpellier.

Ainsi, suite à l’avis favorable de l’enquête d’utilité publique et à l’intérêt du Président de la République marqué lors de sa venue à Albi le 4 mai dernier, les députés ont demandé à être reçus par Madame la Ministre pour aborder ce dossier et qu’enfin ce projet de liaison autoroutière aboutisse rapidement.

Vous pouvez retrouver le courrier collectif en cliquant ici

Mon blog Vidéo