Réserve parlementaire

Réserve parlementaire : Philippe FOLLIOT remet 5 000 éthylotest à l’Union Départementale des Comités des Fêtes du Tarn

 

Le lundi 27 mars 2017, Philippe FOLLIOT a remis à l’UDCF du Tarn 5 000 éthylotests destinés à l’ensemble des comités des fêtes de la première circonscription et financés dans le cadre de la réserve parlementaire.

A Brassac puis à Alban, Philippe FOLLIOT a, comme chaque année, a effectué cette remise en présence de Monsieur Bernard AT, Président de l’UDCF du Tarn. Lors de son discours, le député a rappelé qu’avant d’être un élu local, il avait été ancien vice-président d’un comité des fêtes et qu’il comprenait l’importance des fêtes de villages, de communes ou de quartiers. Symboles de l’amitié, de l’échange, de la convivialité et du lien social, ces festivités sont organisés par des bénévoles qu’il a souhaités chaleureusement remercier. Animés par un sens des responsabilités, ils réalisent chaque année un travail exceptionnel.

Expliquant le sens de cette action de prévention, qui s’adresse aux jeunes et aux moins jeunes, Philippe FOLLIOT a déclaré qu’à partir du moment où une vie pouvait être sauvée, cette action était une réussite. C’est pour cela que, chaque année, cette opération est renouvelée à travers la réserve parlementaire. Il a ensuite bordé les problématiques liées à la sécurité, avec l’importance d’avoir un lien étroit entre les forces de police et de gendarmerie et l’UDCF, et à la sécurité routière. A l’issue de cette remise, l’ensemble des représentants des comités des fêtes présents se sont félicités de cette action pérennisée chaque année.

La réserve parlementaire de Philippe FOLLIOT en 2016

Comme chaque année, l’Assemblée nationale vient de publier la réserve parlementaire de chaque député pour l’année 2016 (cliquez pour voir la répartition de l’enveloppe parlementaire de Philippe FOLLIOT).

Bien avant l’obligation légale, et depuis 2002, Philippe FOLLIOT publie, de manière transparente, sur son site internet les aides financières qu’il accorde pour les communes et les associations. En effet, la « réserve parlementaire » est un ensemble d’aides financières de l’Etat votées dans la loi de finance initiale et rectificative. Elles permettent le financement de projets d’investissement pour les communes et le soutien aux associations.

Dès 2002, Philippe FOLLIOT a veillé à mobiliser ces fonds en toute transparence et équité. Si face à l’agrandissement de sa circonscription et aux différentes restrictions budgétaires, il a dû revoir les critères d’attribution, il aura aidé, à la fin de la législature, l’ensemble des communes de sa circonscription quelle que soit la taille et la sensibilité politique en financement essentiellement des opérations liées au Patrimoine.

Parallèlement, il a à cœur de participer au soutien aux associations et finance les projets collectifs (comité des fêtes du Tarn, fédérations sportives, associations culturelles, générations mouvement…). Ainsi, en 2016, il a participé à l’achat de 5 000 éthylotests et a notamment aidé la fédération départementale des ainés ruraux, le comité départemental de rugby à XIII, les Ateliers à Castres ou encore les Amis de Beaudecourt…

 

Réserve parlementaire : Philippe FOLLIOT remet 5000 éthylotests à l’UDCF du Tarn

Philippe FOLLIOT aux côtés de bénévoles des comités des fêtes lors de la remise des éthylotests

Philippe FOLLIOT aux côtés de bénévoles des comités des fêtes lors de la remise des éthylotests

 

Le jeudi 23 juin 2016, Philippe FOLLIOT a officiellement remis à l’Union départementale des comités des fêtes du Tarn 5 000 éthylotests destinés à l’ensemble des comités des fêtes de la première circonscription du Tarn.

En présence de Monsieur Bernard AT, Président de l’UDCF Tarn, Philippe FOLLIOT a donc remis à Lacaune puis à Villefranche d’Albi les éthylotests et les affiches pour les comités des fêtes et a rappelé les « Projets collectifs » qui seront financés dans le cadre de la réserve parlementaire. Au total, ce sont 20 000 euros, issus de la réserve parlementaire, qui ont été répartis de la manière suivante : 3 000 euros pour les éthylotests ; 2 000 euros pour l’achat du matériel du carnaval d’Albi et 15 000 euros pour des projets collectifs portés par les Comités des fêtes.

Ancien vice-président d’un Comité des fêtes avant d’être un élu local, Philippe FOLLIOT a rappelé, lors de son discours, qu’il passait une grande partie de ses étés dans les manifestations organisées par les comités des fêtes de sa circonscription pour soutenir les organisateurs. Soulignant l’importance de ces fêtes dans les villages, communes et quartiers, qui sont le symbole de l’amitié, de l’échange, de la convivialité et du lien social, Philippe FOLLIOT a remercié chaleureusement les organisateurs bénévoles pour leur sens des responsabilités et pour le travail exceptionnel qu’ils réalisent. Continuer la lecture

Philippe FOLLIOT inaugure les nouveaux travaux au Mess Beaudecourt

Inauguration Mess

Le jeudi 12 mai 2016, Philippe FOLLIOT a participé à l’inauguration du nouveau bar au Mess Beaudecourt après avoir contribué à son financement dans le cadre de sa réserve parlementaire.

Le chef de Corps, en présence des représentants des officiers, des sous-officiers du 8ème RPIMA et des membres de l’Amicale du 8, a remercié le député pour son soutien constant au régiment et a salué le travail réalisé dans le cadre de ces travaux.

Philippe FOLLIOT a ensuite remercié l’ensemble des militaires présents et le chef de corps pour leur invitation et leur engagement pour la France, pour Castres et pour l’ensemble du territoire tarnais et Sud Tarnais.

Selon lui, participer à cette rénovation dans le cadre de fonds versés par l’Etat et le Ministère de la Défense est à la fois symbolique et important afin de matérialiser l’engagement de l’Etat français aux côtés de ses soldats et permet de faire de ce patrimoine castrais un élément symbolique de convergence du lien armée-nation.

En conclusion, il a remercié encore une fois le chef de Corps et l’ensemble des membres présents de leur invitation et a offert son ouvrage, co-écrit avec Max ARMENGAUD, Nòstra Montahna, en espérant, qu’un jour, il puisse être exposé dans une bibliothèque au sein du Mess Beaudecourt.

Mon blog Vidéo