Commission défense

Opération sentinelle : Philippe FOLLIOT avec les soldats du « 8 »

 

Le mercredi 22 mars 2017, Philippe FOLLIOT a passé la soirée avec les soldats du 8ème RPIMa de Castres présents à Paris dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Invité par le chef de corps du régiment de Castres au Fort de Vincennes, il a ainsi pu rencontrer les volontaires du « 8 » présents sur place. Dans le cadre de sa dernière visite sur le terrain de la législature, il a symboliquement choisi d’aller à la rencontre de ce régiment si cher à son cœur  pour échanger sur les conditions d’accomplissement de mission des volontaires du « 8 », les rapports qu’ils entretiennent avec la population ou encore leur ressenti sur l’organisation de cet engagement si fort pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité de nos compatriotes.

Ainsi, l’ensemble des éléments relatifs à l’opération Sentinelle lui ont été expliqués notamment après les évènements du Louvre et d’Orly. Au cours de cette visite, Philippe FOLLIOT  a remercié les membres de régiment d’élite pour leur accueil, leur engagement pour la France, les a félicités pour le travail qu’ils effectuent au quotidien et les a assurés de son soutien durable.

Philippe FOLLIOT auditionne l’Amiral Christophe PRAZUCK, Chef d’Etat-Major de la Marine

Philippe FOLLIOT a récemment participé, en commission de la défense nationale et des forces armées, à l’audition de l’Amiral Christophe PRAZUCK, Chef d’Etat-major de la Marine.

Philippe FOLLIOT, dans le cadre de son intervention, a souhaité abordé la question de notre partenariat avec la marine égyptienne, du domaine maritime français (Clipperton, Tromelin, les Terres Australes…) et a souhaité interrogé l’Amiral PRAZUCK sur le dispositif Trimaran et plus globalement sur les moyens satellitaires français.

Vous trouverez ci-dessous l’intervention de Philippe FOLLIOT et la réponse de l’Amiral PRAZUCK: Continuer la lecture

Budget Défense : Philippe FOLLIOT soutient les régiments parachutistes

Lors de l’audition, organisée le mercredi  2 novembre, en commission élargie de Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de la Défense, au sujet du Budget 2017 pour la Défense, Philippe FOLLIOT a souhaité s’exprimer sur deux sujets majeurs de ce domaine régalien.

Profitant de ce moment de parole, il a interrogé Monsieur le Ministre sur la préparation opérationnelle des forces, sujet d’inquiétude pour les militaires, notamment dans le cadre de l’opération Sentinelle, et sur la disponibilité de matériel et plus particulièrement sur la composante des régiments d’élite regroupés au sein de la 11ème brigade parachutiste. En effet, cette composante majeure de l’armée de terre est en manque notamment d’aéronefs, ce qui impacte les conditions normales d’entrainement.

Ainsi, il lui a demandé, afin de rassurer les personnels quant à leur préparation dans de bonnes conditions, de lui préciser le nombre d’aéronefs (notamment d’A 400M) disponibles en état de réel de voler, de lui donner des éléments de spécifications techniques  concernant notamment le largage et les portes latérales et de préciser à la représentation nationale s’il y avait d’autres perspectives pour faire face à ce trou capacitaire.

Dans sa réponse, Monsieur le Ministre a souligné les réelles difficultés du moment avec l’A 400M (un à deux avions en état de voler) et a fait part de ses inquiétudes sur ce dossier.

Projet de Loi de Finances 2017: Philippe FOLLIOT défend la juste reconnaissance des Anciens Combattants

Le mercredi 26 octobre 2017, Philippe FOLLIOT a participé, en commission élargie, à l’audition de Monsieur Jean-Marc TODESCHINI, Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants, sur les crédits « Anciens combattants, Mémoires et lien armée-nation »  dans le cadre du Projet de Loi de Finances pour 2017.

Après l’intervention de Monsieur le Secrétaire d’Etat, Philippe FOLLIOT a souhaité prendre la parole afin de l’interroger sur deux injustices. En effet, il a demandé à Monsieur Jean-Marc TODESCHINI quelles étaient les intentions du Gouvernement concernant la reconnaissance des pupilles de la nation et orphelins de guerre afin de corriger l’injustice liée à leur situation.

Aussi, il l’a questionné sur la situation spécifique de la communauté Harki. Saluant les propos du Président de la République lors de la cérémonie d’hommage lors de laquelle il a reconnu la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis. Ainsi, Philippe FOLLIOT a demandé à Monsieur le Secrétaire d’Etat ce qu’il en était aujourd’hui et quelles actions le Gouvernement allaient mettre en place pour réparer cette injustice.

Aussi, il l’a interrogé sur des objectifs comme la consolidation du dispositif existant d’emploi réservés pour le rendre plus contraignant et l’étendre aux entreprises publiques, sur l’accès des jeunes de 3ème et 4ème génération aux grandes écoles ou encore sur la nomination de harkis dans les cabinets ministériels, conseils d’administration d’entreprises publiques ou encore dans les administrations centrales.

Mon blog Vidéo