Dossiers

Philippe FOLLIOT participe à la projection du film « Clipperton » du National Geographic

Philippe FOLLIOT aux côtés de Jean-Louis ETIENNE et Christian JOST lors de la diffusion du film « Clipperton »

 

Philippe FOLLIOT a récemment participé à une soirée dédiée à l’océan lors de laquelle le film « Clipperton » du National Geographic a été diffusé.

Invité par Madame Ségolène ROYAL, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, Philippe FOLLIOT s’est exprimé après le Tarnais Jean Louis ETIENNE, explorateur ayant notamment dirigé une mission sur Clipperton en 2005, et Christian JOST, Professeur à l’Université de Polynésie Française et grand spécialiste de la Passion-Clipperton.

Lors de prise de parole, Philippe FOLLIOT a rappelé qu’il avait été le premier et seul élu de la République à se rendre sur place. Il a salué ce très beau film, révélateur des richesses sur place et du potentiel de l’île et fidèle à la réalité. Enfin, s’il s’est félicité de la mise en place d’une Aire Marine Protégée autour de Clipperton, il a demandé au Gouvernement la mise en place de moyens supplémentaire pour que celle-ci soit effectivement respectée et a rappelé tout l’intérêt de la proposition principale de son rapport visant à créer une base scientifique à vocation internationale pour valoriser l’île.

Philippe FOLLIOT obtient une clarification du Gouvernement sur le lancement de l’enquête d’utilité publique pour l’autoroute Castres-Toulouse

Réponse de Madame Ségolène ROYAL, Ministre:

A l’occasion des discussions sur le budget pour l’année 2017 et notamment sur les crédits pour la mission « Ecologie, Développement et Mobilités Durables », Philippe FOLLIOT a interrogé Madame Ségolène ROYAL, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, sur l’autoroute Castres-Toulouse.

Rappelant l’accord de Jean-Louis BORLOO dès 2010 et les engagements du Président de la République lors de sa venue à Soual en 2013, Philippe FOLLIOT a dénoncé la succession de retards de ce projet et a demandé à Madame la Ministre des engagement clairs et précis quant au lancement de l’enquête d’utilité publique initialement prévue en 2016. L’agglomération Castres-Mazamet, seule agglomération de plus de 100 000 habitants à ne pas avoir ni d’autoroute, ni de ligne TGV et ni d’aéroport international, attend depuis trop longtemps la mise en place de cette autoroute, projet vital pour le territoire.

Ainsi, Philippe FOLLIOT a demandé à Madame la Ministre si l’enquête d’utilité publique allait démarrer en décembre 2016. Dans sa réponse, Madame Ségolène ROYAL, après avoir rappelé les étapes du projet, a déclaré que, malgré les avis du Commissariat Général à l’Investissement et de l’Autorité Environnementale, l’enquête d’utilité publique sera lancée comme prévu en décembre 2016 !

Retrouvez le texte de la question et de la réponse ci-dessous: Continuer la lecture

Philippe FOLLIOT et les acteurs locaux alertent le Premier Ministre sur la nécessaire construction de l’autoroute Castres-Toulouse

Autoroute-Castres-Toulouse

Suite aux avis, élaborés de manière non contradictoires et à quelques semaines d’intervalles, par l’Autorité Environnementale et le Commissariat Général à l’Investissement, Philippe FOLLIOT et les acteurs locaux (élus, associations et organisations professionnelles) ont écrit à Monsieur Manuel VALLS, Premier Ministre, afin d’appeler son attention sur le nécessaire désenclavement du Sud du Tarn par la construction de l’autoroute reliant Castres à Toulouse.

Ce dossier de liaison, instruit depuis de trop nombreuses années, élaboré par la DREAL dans des conditions qui ne souffrent aucune discussion et soutenu quasi unanimement par les acteurs locaux et la population, doit maintenant suivre son parcours d’étude et d’enquêtes.

En effet, l’agglomération Castres-Mazamet, est la seule agglomération de plus de 100 000 habitants à ne posséder ni de gare TGV, ni d’aéroport international et ni d’autoroute. Cette absence d’infrastructure est frein pour l’emploi et l’économie locale. Un nouveau report du dossier serait encore un coup porté à ce bassin d’emploi qui n’a que trop souffert de cette discrimination.

Ainsi, dans leur courrier, les acteurs locaux ont demandé au Premier Ministre à ce que le calendrier de mise à l’enquête publique, initialement prévue en 2012 puis en 2015, soit respecté et que celle-ci démarre, comme prévu, en 2016 !

Bilan du Projet de loi Montagne : Des avancées significatives grâce à la coproduction législative et sous l’impulsion de Philippe FOLLIOT

pic_du_montalet_sous_la_neige_017

En sa qualité d’élu de montagne et de membre du comité directeur de l’Association nationale des Elus de Montagne, Philippe FOLLIOT était le porte-parole du Groupe UDI lors de la discussion du projet de loi de modernisation, de protection et de développement des territoires de montagne en Commission des Affaires Economiques et en Séance Publique.

Après avoir étudié, en amont, le texte avec les élus de montagne de la première circonscription du Tarn, il a déposé de nombreux amendements relatifs à divers domaines (Education, Santé, téléphonie mobile et réseau internet, urbanisme…) qu’il a défendus lors des débats à l’Assemblée nationale.

A l’issue de près de deux semaines de travail (commission et séance publique réunies), Philippe FOLLIOT a fait adopter une dizaine d’amendements permettant d’enrichir considérablement la loi. Ainsi, sur le volet éducatif, deux amendements majeurs ont été adoptés, l’un visant à prescrire aux autorités académiques d’apprécier l’évolution des effectifs sur le moyen terme afin de parvenir à une meilleure stabilisation des structures scolaires, généralisant ainsi le protocole Montagne initié dans les Monts de Lacaune dès 2007et l’autre visant à ce que les spécificités des territoires de montagne soient prises en compte dans l’avis que le conseil départemental de l’éducation nationale donne au conseil départemental avant qu’il n’arrête la localisation des collèges dans le département. Continuer la lecture

Mon blog Vidéo