France sur mer

Mer et Outre-mer : un mariage de raison pour la France du futur

Philippe FOLLIOT  a récemment rédigé un article publié dans la Revue Juridique, Politique et Economique de Nouvelle-Calédonie.

Celui-ci paru dans la revue semestrielle a pour thème « Mer et Outre-mer : un mariage de raison pour la France  du futur ».

Vous pouvez consulter cet article en cliquant sur le lien

« Osons « l’archipel France » »

 

Dans l’édition du jeudi 30 mars 2017 du journal Le Marin, hebdomadaire des gens de mer et de l’économie maritime, Philippe FOLLIOT, auteur de « France-sur-mer, un empire oublié », a publié une tribune relative à son projet « Archipel France ».

Il y expose sa vision sur la politique maritime et ultra-marine française pour les prochaines années. Deuxième Zone Economique Exclusive au monde et présente sur quatre continents et sur toutes les mers chaudes et froides, la France doit être fière de son économie maritime et de ses territoires, et doit adopter une stratégie maritime ambitieuse validée à l’issue d’états généraux de la mer dès 2017. Pour valoriser cet atout formidable, il propose notamment de renforcer les moyens de surveillance des zones maritimes, de refonder la politique commune de la pêche, de promouvoir la préférence communautaire en matière maritime, de bâtir un « Airbus de la mer », de réaliser l’autonomie énergétique durable à horizon 2030, de transformer l’Ifremer en « Nasa de la mer » ou encore, pour la jeunesse, de créer un « service civique de la mer » et un « Erasmus de la mer ».

« La France est maritime et mondiale à la fois. Outre-mer et économie bleue ensemble sont un atout. Pour porter ce projet gaullien, je propose de créer un grand ministère des Outre-mer et de la Mer. »

Lire la tribune de Philippe FOLLIOT dans le journal Le Marin- Edition du jeudi 30 mars 2017

Journal de la Marine Marchande : Philippe FOLLIOT présente son projet Archipel France

 

L’édition de mars 2017 du journal de la marine marchande, mensuel dédié aux professionnels des activités maritimes et portuaires, consacrait un long entretien à Philippe FOLLIOT. Ce dernier a plaidé en faveur d’un rapprochement entre l’outre-mer et la mer au niveau gouvernemental afin d’assurer un réel pilotage des politiques marines et leur conférer une véritable visibilité politique.

Enfin, il a pu partager ses actions en la matière parmi lesquelles son opposition à la ratification de l’inique  traité de cogestion de l’île de Tromelin, ses déplacements aux Kerguelen et à Clipperton ou encore la publication de son ouvrage « France sur mer, un empire oublié ».

Consulter l’interview de Philippe FOLLIOT dans le journal Marine Marchande

Philippe FOLLIOT en visite au Salon de l’Agriculture

 

Le mardi 28 février 2017, Philippe FOLLIOT, en visite au salon de l’agriculture, a rencontré les acteurs et personnalités du secteur de la mer.

Profitant de cette présence au Salon, il a d’abord été accueilli par Monsieur Gérald VIAUD, Président du comité National de la Conchyliculture, aussi éleveur, affineur, producteur et expéditeur de sa propre marque d’huîtres: les Marennes-Oléron. Lors de cet échange, le Président VIAUD, a dénoncé le manque d’attention des pouvoirs publics vis-à-vis de la préservation de l’environnement marin. En effet, il souhaiterait que la France, deuxième puissance maritime mondiale, se dote enfin d’une véritable politique maritime qui permettrait de préserver notre domaine, car la Mer, selon lui, est l’avenir de l’humanité (volonté d’une meilleure gestion de l’eau sur toutes nos côtes, de la pêche etc..).

Enfin, ils ont aussi abordé de nombreux sujets comme celui de la production de la filière ostréicole, qui regroupe environ 4500 entreprises au niveau national et qui est vecteur de plus de 10 000 emplois permanents (sans compter les saisonniers régulièrement recrutés).

Philippe FOLLIOT s’est ensuite rendu au stand Pavillon France où le il a pu rencontrer de nombreuses personnalités du milieu de la pêche:  Monsieur Gérard ROMITI, Président du CNPMEM (Comité national des pêches maritimes et des élevages marins), son Directeur général, M Hubert CARRE, M. Gérard HIGUINEN, Président de France Filière Pêche et M. Philippe MERABET, Président de la Coopération maritime.

Tous  ont demandé au député une mobilisation des parlementaires et du prochain Gouvernement sur ce secteur et de les alerter sur l’ensemble des activités maritimes françaises, car, alors que le secteur est délaissé et peu exploité, la France a du potentiel. En effet, ils ont regretté le manque d’investisseurs dans le secteur de la pêche en France, pourtant doté de toutes les infrastructures nécessaires mais qui n’attire que trop peu de monde. Enfin, ils ont soulevé eux aussi le manque d’intéressement des pouvoirs publics et souhaitent tous l’instauration d’une « vraie politique maritime ».

Philippe FOLLIOT a profité de ces rencontres pour présenter son action et son projet pour la Mer et les Outre-mer. Après avoir remercié l’ensemble des personnes présentes, il leur a fait part de son combat permanent pour protéger la souveraineté de la France sur ses territoires marins et ultramarins et leur a transmis sa vision de l’Archipel France.

Mon blog Vidéo