Alliance Centriste

Compte-rendu du comité exécutif de l’Alliance centriste, parti associé de la majorité présidentielle

Le samedi 14 octobre, le parti fondé par l’eurodéputé Jean ARTHUIS et présidé par Philippe FOLLIOT se réunissait en comité exécutif. Les membres du Bureau, Présidents et délégués des fédérations de l’Alliance centriste se sont retrouvés afin de préparer l’Assemblée générale du parti qui aura lieu d’ici la fin de l’année et d’échanger sur l’actualité du mouvement.

Avec 45 fédérations actives et un nombre croissant d’élus que ce soit au Parlement européen, au Parlement français, dans les régions, départements et communes de France, l’Alliance centriste entend prendre toute sa part au projet présidentiel d’Emmanuel MACRON qu’elle a soutenu unanimement avant même le premier tour des élections présidentielles.

Les membres de la formation humaniste et européenne se conçoivent comme une boîte à idées collective dont le regard se veut bienveillant vis-à-vis des premiers mois de la nouvelle présidence et majorité parlementaire dont ils souhaitent la réussite pleine et entière.

Vous pouvez retrouver ici le manifeste « 2017 – 2022 : un contrat centriste pour l’avenir de la France ! »

Assemblée générale annuelle de l’Alliance centriste 81

Le jeudi 12 octobre, à partir de 18h, les adhérents tarnais de l’Alliance centriste avaient rendez-vous dans les locaux du parti pour l’assemblée générale annuelle de la fédération.

Le rapport moral a été présenté par le Président national et départemental, puis le rapport financier par la trésorière.

Par la suite, le bureau a été renouvelé, avec un changement de trésorier puisque c’est Jean-Marie CROS qui a été élu à ces fonctions.

Les questions relatives à la situation politique se sont concentrées sur la place de l’Alliance centriste dans la majorité comme parti associé de La République en Marche. Devant le manifeste « 2017 – 2022 : un contrat centriste pour l’avenir de la France ! », les débats de fond ont particulièrement concerné l’apprentissage, le pouvoir d’achat ou encore le rétablissement du service militaire.

L’assemblée générale de l’Alliance centriste du Tarn a laissé place à celle d’Agir pour Demain puis à un buffet dinatoire convivial.

L’Alliance centriste du Tarn se réunit le 12 octobre

Les membres à jour de cotisation de l’Alliance centriste 81 sont conviés à la prochaine Assemblée générale qui aura lieu le jeudi 12 octobre prochain à partir de 18h au siège de la Fédération, 3 Boulevard des Lices à Castres.

Ceux-ci recevront dans les jours à venir l’invitation ainsi que le coupon-réponse et le pouvoir si nécessaire.

L’ordre du jour est le suivant :

  • rapport moral
  • rapport financier
  • renouvellement du bureau
  • situation politique départementale, régionale et nationale
  • questions diverses

La réunion se poursuivra par un apéritif convivial.

Communiqué de presse de Philippe FOLLIOT : Pierre DE VILLIERS, un grand Chef d’Etat-major des armées

Je tiens à rendre un hommage tout particulier au Général Pierre DE VILLIERS, un grand serviteur de l’Etat, soldat qui fait honneur aux armes de la France, et qui a eu le courage de faire passer son sens de l’honneur et le soutien à ses idées et convictions au-dessus de tout.

Membre de la Commission de la Défense nationale et des forces armées depuis quinze ans, je suis très en colère que pour la première fois le huis clos de cette commission ait, mercredi dernier, été rompu. Cette situation crée un très dommageable précédent qui risque de casser le lien de confiance propre à toutes auditions, sur des questions aussi sensibles qui nécessitent retenue et discrétion. Faute de cela, des auditions « à l’eau tiède » n’auront plus aucun intérêt.

Sur le fond, l’objectif de ramener notre déficit budgétaire en deçà de 3% nous engage tous, et, même si je regrette que la Défense supporte à elle seule une fois de plus, avec 850 millions d’euros, plus de 20% des efforts de réduction du déficit supplémentaire (4,5 Milliards d’euros) pour 2017, nous n’avons là que le symptôme de l’insincérité du dernier budget de François HOLLANDE ; c’est pour cela que je ne l’avais pas voté.

Le jeudi 13 juillet dernier, le Président de la République Emmanuel MACRON a pris un engagement fort pour établir le budget 2018 à 34,2 Milliards d’euros et sur une projection visant à porter le budget de la Défense à 2% du PIB en 2025. A la veille d’une importante revue stratégique, je souscris à cet objectif car, au-delà du fait de nous y être engagé, cela est, dans un monde toujours plus instable et dangereux, vital pour la défense et la sécurité de notre pays, fonction éminemment régalienne de l’Etat. Notre confiance pour atteindre cet objectif dans le Président de la République, chef des armées, qui depuis son élection n’a pas manqué de donner des gages et montrer des signaux forts de soutiens à nos militaires, est totale !

 

Philippe FOLLIOT

Député LREM du Tarn

Membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées

Président de l’Alliance centriste

Mon blog Vidéo